L’humain : la clé du succès !

En créant son entreprise dans le Finistère en 2007, Stéphane Lamour a fait le choix du management participatif. Fort de ses convictions, il place les aspects relationnels au centre de sa vie professionnelle : écoute, partage, responsabilisation, motivation…  
 

Fiche Signalétique

ACTIVITE LAH – LES ATELIERS HYDRAULIQUES
Maintenance, dépannage, conseil et réparation des circuits et installations électrohydrauliques
TAILLE 3 salariés
SITE INTERNET www.lesateliershydrauliques.e-monsite.com

Première expérience, premier tremplin

Chaudronnier, mécanicien mobile, électricien, électrotechnicien puis hydraulicien… Stéphane Lamour a appris tout ce qu’il sait sur le terrain. En 2004, il a l’opportunité d’entrer dans une entreprise comme associé des deux fondateurs. La collaboration ne se passe pas comme il l’avait imaginé. Le jeune responsable technique prend conscience :

  • de l’importance de l’aspect humain et relationnel dans l’entreprise ;
  • de la nécessité d’échanger sur les objectifs de chacun ;
  • de la juste répartition des rôles…

En 2007, il revend ses parts et décide de voler de ses propres ailes. Il s’installe seul, avec un bureau aménagé à son domicile et un atelier loué dans un hangar agricole à proximité.


Nos clients vous racontent

Stéphane Lamour

« Je ne parvenais pas à me projeter avec mes associés, j’avais du mal à trouver ma place, nous n’avions pas les mêmes attentes, la même vision de l’entreprise… 


Une croissance rapide

À son démarrage, l’activité de LAH consistait, avant tout, en des interventions de dépannage. Rapidement, l’entreprise se forge une bonne image de spécialiste en installation et maintenance de systèmes électrohydrauliques comme, par exemple, des outils de levage pour les secteurs industriel, agricole, des travaux publics, ou encore la marine.

Une dynamique qui se révèle positive !

  • 2008 : 1ère embauche d’un technicien
  • 2009 : Acquisition d’un terrain et construction d’un bâtiment à usage de bureaux, atelier et stockage
  • 2010 : Embauche d’une assistante administrative 

Construire une entreprise qui lui ressemble

Sur la recommandation de son conseiller Cerfrance, Stéphane Lamour s’inscrit à un parcours de formation-conseil « Entreprendre & Réussir ».

Un moyen simple pour :

  • travailler sur la vision à moyen et long terme de l’entreprise ;
  • se fixer des objectifs ;
  • résoudre des problèmes de gestion courants ;
  • acquérir des compétences pour mieux manager son équipe au quotidien.

Nos clients vous racontent

Stéphane Lamour

« J’ai amorti le coût de cette formation en 1‑an, en faisant progresser le résultat de l’entreprise, en résolvant des problèmes pour lesquels je ne trouvais pas de solutions auparavant. Et puis, dans un monde qui évolue très vite, j’ai pris conscience que se former et former ses salariés régulièrement, et pas uniquement sur de la technique, est vital pour l’entreprise. »


Favoriser la cohésion d’équipe

Impliquer, motiver, donner du sens au travail de ses salariés… Parce que le management participatif a un impact positif sur la performance de l’entreprise, le dirigeant a ensuite suivi une formation axée sur la cohésion d’équipe avec son personnel.

Une réelle plus-value au quotidien pour :

  • bien travailler ensemble ;
  • mieux se comprendre ;
  • éviter les tensions.

Nos clients vous racontent

Stéphane Lamour

« Pour avoir de bonnes relations avec mes salariés, il me fallait trouver des outils, des clés de communication. On communique facilement avec certaines personnes et beaucoup plus difficilement avec d’autres… »


 - CERFRANCE

De l’importance d’élargir son champ de vision

La solitude est le pire ennemi du chef d’entreprise ! Pour cette raison, Stéphane Lamour s’investit dans différentes activités en dehors de sa société. Il occupe notamment un poste d’administrateur dans sa banque, mais égalementau sein de son Cerfrance. Membre d’un club qui réunit des chefs d’entreprises, il visite aussi régulièrement des installations industrielles et participe à différentes formations.

Une nécessité pour :

  • prendre du recul ;
  • recueillir des avis extérieurs ;
  • partager l’expérience d’autres managers ;
  • développer son carnet d’adresses (clients potentiels, fournisseurs, partenaires) ;
  • partager des moments de convivialité...


L’avis de Christophe Delestre, Directeur Communication.
Aujourd’hui, la réussite ne repose plus seulement sur la qualité des produits et services ou l’excellence de la gestion ! Dans un environnement qui bouge, elle dépend aussi de la qualité des relations. Être patron, c’est savoir manager ses relations pour éviter le piège de l’isolement qui guette, tout particulièrement, les dirigeants de petites entreprises. La solitude peut peser lourd quand sonne l’heure de prendre des décisions stratégiques.
S’entourer devient capital : le lien social dans l’entreprise et avec l’externe ne s’improvise pas. Or les chefs d’entreprise ne consacrent que peu de temps à construire un réseau relationnel. En cas de difficulté, c’est pourtant ces relations qui peuvent faire toute la différence, car elles rassurent, motivent, et légitiment leur démarche de dirigeant.

En ce moment

  • La couverture sociale : comment faire le bon choix ?
    Concernant la couverture sociale obligatoire des dirigeants, entre idées reçues, complexité du système et diversité des prestations… pas facile de s’y retrouver et de comprendre comment vous êtes couvert en cas de maladie, d’invalidité ou de décès. Pour aborder ce thème, nos experts répondent aux questions les plus fréquemment posées sur le régime social du dirigeant.
    En savoir plus
  • Retrouvez Cerfrance au SME online !
    Entrepreneurs et créateurs d'entreprise, retrouvez-nous au Salon SME online le jeudi 20 juin 2019 ! Vous pourrez échanger avec nos experts en direct, ils répondront à toutes vos questions de manière personalisée ! Faites le plein d’idées et conseils pour créer ou développer votre activité sans quitter votre bureau. >> Inscrivez-vous dès maintenant et retrouvez-nous ici  !
    En savoir plus
  • ABUS DE DROIT : UNE NOUVELLE PROCÉDURE
    La loi de finances pour 2019 institue une nouvelle procédure d'abus de droit. Celle-ci permet à l'administration fiscale de qualifier comme tel les actes qui auraient pour motif principal (et non pas seulement exclusif) d'éluder ou d'atténuer la charge fiscale qui aurait normalement dû être supportée si l'acte n'avait pas été passé. Ce nouveau dispositif concernera les actes passés compter de 2020.
    En savoir plus
  • MÉCÉNAT D’ENTREPRISE
    Les dépenses de mécénat ouvrent droit à une réduction d’impôt de 60 %, dans la limite de 5 ‰ du chiffre d’affaires HT de l’exercice au cours duquel elles sont effectuées. Pour les exercices clos à compter du 31 décembre 2019, il est instauré un double plafond.  
    En savoir plus