Acquérir ses locaux : l’entreprenariat en toute liberté !

À Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs (Isère), Sébastien Porchey est le gérant de l’entreprise Hargassner France Alpes, qui distribue des chaudières Hargassner aux professionnels. Pour poursuivre son développement tout en valorisant son patrimoine, il a acquis un terrain et fait construire une extension de ses locaux, plus un showroom.  
 

Fiche Signalétique

ACTIVITE SARL HARGASSNER FRANCE ALPES
Distributeur exclusif de chaudières Hargassner sur 10 départements du quart Sud-Est de la France
TAILLE 3 associés + 7 salariés permanents
SITE INTERNET hargassner-france.com

Premiers locaux, première acquisition

En octobre 2007, Sébastien Porchey franchit le pas de la création d’entreprise en s’associant avec Amandine Breymand et la société Hargassner France, fabricant de chaudières. Pour débuter son activité de vente aux installateurs, plombiers, chauffagistes, il aménage un bureau à son domicile et profite d’un entrepôt mis à sa disposition par un ami. Quelques mois plus tard, le développement rapide de sa structure l’incite à rechercher ses premiers locaux. Il hésite alors entre la location et l’accession à la propriété.

En 2008, il opte pour l’achat d’un terrain dans la Zone d’Activité Commerciale de l’aéroport Grenoble-Isère et fait construire son premier bâtiment.


Dissocier l’immobilier professionnel de l’activité de l’entreprise

Avec son conseiller Cerfrance, le dirigeant a élaboré une stratégie qui repose sur la création d’une Société Civile Immobilière, aussi appelée SCI. Constituée entre le gérant et son père, la SCI Alpes Bois Automatique n’implique pas l’associée de Sébastien Porchey, ni la marque de chaudière. Elle permet donc de conserver un caractère familial au patrimoine immobilier. Dès janvier 2009, la SARL Hargassner France Alpes établit un bail avec la SCI Alpes Bois Automatique, et devient son locataire.

Les atouts de la formule :

  • ne pas payer de loyer à perte ;
  • constituer un patrimoine familial ;
  • disposer d’un complément de revenus mensuels constitué par le loyer (avant ou/et pendant la retraite) ;
  • pouvoir faire évoluer l’entreprise et la SCI distinctement ou conjointement ;
  • profiter d’un régime fiscal avantageux.

Nos clients vous racontent

Sébastien Porchey

« Entre payer un loyer à fonds perdus et rembourser un emprunt finançant la constitution d’un patrimoine, je n’ai pas hésité longtemps »


Un levier de développement du projet d’entreprise

Début 2015, pour accélérer la croissance de son entreprise, Sébastien Porchey propose à ses clients installateurs d’exposer chez lui l’ensemble de la gamme existante aux clients finaux, les particuliers. Il agrandit le bâtiment pour aménager un véritable showroom ouvert tous les jours de la semaine, avec un espace de stockage des chaudières et pièces détachées redimensionné.

Ces nouvelles installations complètent les locaux initiaux qui étaient constitués d’un espace de bureau, d’une surface de stockage, d’une chaufferie de démonstration pour les professionnels, d’une salle de formation et d’une aire de stationnement.


Sébastien Porchey

« Le fait d’être propriétaire de l’immobilier permet d’être libre de faire évoluer les locaux en même temps que l’entreprise… »



L’avis de Noëlle Lécuyer, responsable juridique, fiscal, patrimoine

Chaque entreprise, petite ou grande, quelle que soit la nature de son activité doit, à un moment de sa vie, avoir une réflexion sur sa stratégie immobilière : location ou achat ? Achat en direct ou par le biais d’une SCI ? Solution intermédiaire comme le crédit-bail ?

Si la location donne plus de souplesse, notamment en permettant de quitter les locaux et d’en changer assez rapidement, une approche plus patrimoniale conduira l’entreprise à faire l’acquisition de ses locaux afin de se constituer un patrimoine et d'être libérée des contraintes du statut locatif.

Dans tous les cas, la solution retenue devra l’être en connaissance de cause, elle sera adaptée en fonction des spécificités de l’entreprise mais tiendra également compte des contraintes extérieures.


En ce moment

  • Magasins de producteurs : des ventes en progression
    Une étude inédite réalisée par les Cerfrance Auvergne Rhône-Alpes révèle que les magasins de producteurs n’ont rien à envier aux grandes enseignes de la distribution alimentaire. Les performances économiques des meilleurs points de vente collectifs rivalisent avec les grandes et moyennes surfaces. Et les marges de progrès sont importantes. Preuve que les agriculteurs fermiers peuvent devenir d’excellents épiciers...
    En savoir plus
  • Covid-19 : informations utiles pour tout entrepreneur
    Pour lutter contre l’épidémie de coronavirus Covid-19, le gouvernement a annoncé des mesures exceptionnelles qui concernent autant les particuliers que les professionnels. Afin de compenser les efforts demandés aux entreprises, différentes modalités sont mises en place. Pour y voir clair dans cette période inédite, les experts Cerfrance accompagnent au quotidien leurs adhérents et répondent à quelques questions...
    En savoir plus
  • Décalage de la période de déclaration des revenus
    En raison de la situation exceptionnelle, le calendrier de dépôt des déclarations de revenu a été adapté. Ainsi le portail déclaratif ne sera ouvert qu'à compter du 20 avril (ua lieu du 8 avril prévu initialement).
    En savoir plus
  • Décalage de la période de déclaration des revenus
    En raison de la situation exceptionnelle, le calendrier de dépôt des déclarations de revenu a été adapté. Ainsi le portail déclaratif ne sera ouvert qu'à compter du 20 avril (ua lieu du 8 avril prévu initialement).
    En savoir plus