David est titulaire d’un diplôme d’État d’ambulancier. Candice est diplômée d’un BTS de comptabilité. Après avoir connu le stress de la vie parisienne, le couple de trentenaires se lance dans l’aventure entrepreneuriale à Narbonne : la reprise d’un fonds de commerce. Trois ans plus tard, la réussite est au rendez-vous. Leur société, Les Ambulances Bastide, remporte un franc succès.

Retour sur une reprise réussie.

Fiche Signalétique

ACTIVITE SAS LES AMBULANCES BASTIDE
Transport sanitaire en ambulance, VSL ou taxi
TAILLE 11 salariés
DATE DE CREATION 2015

Un accompagnement juridique et financier pour réussir leur projet de reprise

À la recherche de partenaires financiers pour le montage du projet, Candice et David sollicitent une dizaine de banques, mais aucun prêt ne leur est accordé. Déterminés à créer leur propre société de transport sanitaire en ambulances, ils décident alors de se faire accompagner par Cerfrance pour l’achat d’un fonds de commerce :

  • Business plan cohérent
  • Constitution de la société
  • Étude du statut social
  • Montage juridique
  • Plan opérationnel de reprise
  • Audit social des contrats de travail

Les collaborateurs de Cerfrance leur ont apporté toutes les compétences indispensables à chaque étape du projet et un dossier solide pour obtenir un prêt bancaire. Après la réalisation d’un plan prévisionnel de reprise, les deux jeunes entrepreneurs ont acheté un fonds de commerce et constitué une SAS. Les Ambulances Bastide sont nées !


Nos clients vous racontent

Candice et David Bastide

Expert - Candice et David Bastide - CERFRANCE

« Pour réussir notre projet, nous avons sollicité les compétences que nous n’avions pas. Ainsi, nous nous sommes fait accompagner dans cette reprise par les collaborateurs Cerfrance. Nous avons rencontré des conseillers en droit fiscal et droit social pour la constitution de la société et pour l’étude de notre statut social ».


Apprendre de l’existant pour élargir leur domaine de compétences et mieux s’implanter

Une fois le protocole d’accord signé, les financements obtenus et la date de vente fixée, Candice et David vont sur le terrain. Pendant quatre semaines, ils sont en immersion totale dans l’entreprise :

  • Candice apprend les bases nécessaires à la facturation, à la régulation du trafic et à l’organisation des plannings
  • Bastien annonce aux fournisseurs, hôpitaux et maisons de retraite la reprise de l’entreprise actuelle sous le nom commercial Les Ambulances Bastide.

Parallèlement, le jeune couple d’entrepreneurs apporte du sang neuf à l’entreprise : tenue professionnelle pour l’ensemble des salariés et télébadges dans tous les véhicules pour le confort des collaborateurs.


Un prévisionnel d’activité largement atteint et des projets plein la tête

Dès la première année d’activité, Candice et David ont dépassé leur prévisionnel d’activité. Au bout de trois ans, le bilan est très positif :

  • Nouvelle licence de taxi pour répondre aux attentes de leur clientèle
  • Renouvellement du parc automobile
  • Acquisition de nouveaux locaux pour constituer un patrimoine en plus de la valorisation de leur société

Aujourd’hui, tous les espoirs sont permis. Les jeunes entrepreneurs ont des projets plein la tête. Ils envisagent de recruter une régulatrice à temps partiel afin de mieux coordonner les impératifs de l’activité. Cette embauche va permettre à Candice de se dégager du temps. Ils vont aussi travailler avec leur conseiller d’entreprise pour parfaire leur organisation.

Leur objectif ? Mieux concilier vie privée et vie professionnelle !



En ce moment

  • Les effets des Etats Généraux de l'Alimentation sur le marché du lait
    Jean-Yves Morice, expert @Cerfrance, s’interroge sur les effets des Etats généraux de l’Alimentation sur le marché du lait. Tout l’enjeu était de mieux répartir la valeur ajoutée dans la filière. Ainsi, plusieurs mesures ont été prises sur les seuils de revente à perte, l’encadrement des promotions mais aussi sur la deuxième version du prix. On observe ainsi, par exemple, une hausse du volume...
    En savoir plus
  • SARL : FIXATION A POSTERIORI DE LA RÉMUNÉRATION DU GÉRANT MAJORITAIRE
    Par un arrêt du 9 janvier 2019, la Cour de cassation valide la pratique consistant à fixer la rémunération du gérant a posteriori, lors de l’approbation des comptes annuels. Le gérant n’étant pas toujours en mesure de prévoir ce que la société pourra supporter, des ajustements peuvent être opérés en fin d’exercice avec un impact fiscal et social mesurable.
    En savoir plus
  • Imposition des revenus de capitaux mobilier : prélèvement forfaitaire ou barème progressif ?
    En cette année particulière pour le calcul de l'impôt dite "année blanche" il est bon de rappeler que les revenus de capitaux mobiliers (revenus des placement bancaires, dividendes) ne sont pas compris dans le champ d'application du prélèvement à la source. A ce titre ces revenus restent imposables pour l'année 2018.
    En savoir plus