Les heures supplémentaires et complémentaire (pour les salariés à temps partiel) réalisées à compter du 1er janvier 2019 seront exonérées de certaines charges sociales salariales.

Elles resteront soumises à la CSG-CRDS et aux contributions de prévoyance. Elles seront exonérées d’impôt sur le revenu dans la limite annuelle de 5 000 €.

EN CE MOMENT