Le barème kilométrique est plafonné depuis plusieurs années à 7 CV fiscaux.  Depuis le 1er janvier 2019 (applicable à vos déplacements professionnels  2018), le barème kilométrique bénéficie d’une revalorisation pour les faibles motorisations (3 et 4 CV). Vous trouverez dans le tableau ci-dessous les différentes indications sur le sujet en fonction du type de véhicule.

d = distance parcourue à titre professionnel en 2018

 - CERFRANCE