Sauf exception (transport, livre, gaz, électricité…), les prix des biens et services sont librement fixés par les professionnels. Cependant, ces prix doivent être affichés de manière visible et respecter certaines règles pour ne pas tromper le consommateur. 

Rappel des règles générales concernant l'affichage des prix ?

  • L’information sur les prix est obligatoire et ce quelles que soient les formes de vente, qu'il s'agisse de vente en magasin, à distance (correspondance, téléachat, internet), ou hors établissement commercial (à domicile, dans les lieux inhabituels de vente, en plein air, dans les foires, etc.).
  • Les prix fixés par les professionnels doivent être exprimés en euros toutes taxes comprises (TTC).
  • Vous devez toujours informer les consommateurs du prix fixé avant la conclusion de la vente, sans qu’ils soient obligés de le demander.
  • De même, si des frais supplémentaires s’appliquent (frais de dossier, frais de livraison, frais de transport, etc.), le consommateur doit aussi en être informé avant la vente.
  • Dans le cas où le prix ne pourrait être déterminé à l’avance (en raison de la nature du bien ou du service), le professionnel doit fournir au consommateur le mode de calcul utilisé pour fixer le prix.

A savoir
  • En ce qui concerne les contrats à durée indéterminée ou les abonnements, le prix total doit inclure les frais exposés pour chaque période de facturation.
  • Si le consommateur n’a pas expressément consenti au paiement d’options payantes, il peut en obtenir le remboursement. C'est pourquoi le professionnel doit s’assurer que le consommateur consente expressément (et non par défaut) au paiement d’options supplémentaires proposées en plus du contrat principal.

Quelles sont les règles pour les produits ?

Vous devez respecter plusieurs règles pour l’affichage des prix des produits, qu’ils soient neufs ou d’occasion :

  • le prix doit être affiché sur le produit lui-même ou sur un panneau ou écriteau placé à côté du produit
  • pour la majorité des produits préemballés (produits alimentaires, produits d’hygiène et d’entretien), il faut indiquer le prix total et le prix au kilo ou au litre
  • pour les lots de produits, le prix global et le prix de chaque élément doivent être affichés.

A savoir

La spécificité de certains produits permet une plus grande tolérance dans l'affichage du prix. C'est par exemple le cas pour les :

  • antiquités et œuvres d’art originales pour lesquelles il est toléré un affichage plus discret. Aucune dérogation n'est en revanche possible pour les produits d’occasion ou de grande valeur comme les bijoux
  • commerces/professions où il existe une telle quantité d’articles (par exemple dans les magasins de matériel d’outillage), qu'un étiquetage pour chacun d’eux créerait des problèmes de lisibilité. À la place il est possible de mettre à disposition des clients, un catalogue prenant la liste complète des articles non étiquetés ou non affichés avec indication de leur prix.

Quelles sont les règles pour les prestations de services ?

Le prix des prestations que vous proposez doit être indiqué à la vue du public, dans le lieu d’accueil de votre clientèle. Si vous proposez un très grand nombre de prestations, cette obligation peut prendre la forme d’un catalogue mis à disposition des clients et listant les différents services.

Attention, si l’établissement d’un devis est payant, vous êtes tenu d’en informer les consommateurs avant. Il en est de même pour les tarifs des livraisons.


A savoir
  • Le non respect des obligations d’information sur les prix sont passibles d’une amende administrative.
  • L‘utilisation d’allégations, indications ou présentations fausses ou de nature à induire en erreur le consommateur sur le prix, peut constituer une pratique commerciale trompeuse.

Quelles règles pour l'affichage d'une réduction de prix ?

Si vous mettez en place une réduction de prix, vous êtes tenu d’indiquer le prix réduit et le prix de référence, c’est-à-dire le prix avant la réduction.

Vous devez pouvoir justifier de la réalité de ce prix de référence : par exemple en présentant des notes, des bordereaux, des bons de commande, des tickets de caisse, etc.

Si le taux de réduction est uniforme sur une catégorie d’articles identifiés, la réduction peut alors s’effectuer en caisse, et dans ce cas, vous n’êtes pas obligé d’indiquer le prix de réduction sur l’article.


EN CE MOMENT

  • Livre blanc Cerfrance : Le marketing digital pour les petites entreprises
    Le Réseau Cerfrance est l’acteur référent du conseil d’entreprise et de l’expertise comptable pour les TPE/PME. Depuis plus de 60 ans, nous mettons les compétences pluridisciplinaires de nos 13 000 collaborateurs au service de la réussite de nos 320 000 clients-adhérents. A l’ère du digital, nous proposons aux chefs de petites entreprises un Livre blanc sur le marketing digital comprenant des conseils aiguisés...
    En savoir plus
  • AUGMENTATION DU SMIC en vue au 1er octobre
    En savoir plus
  • PARENTS ELEVES ET COVID
    Le parent d’un enfant déclaré COVID bénéficie des indemnités journalières dérogatoires, sans délai de carence, avec un complément employeur, et ce qu’il soit vacciné ou non.
    En savoir plus
  • AIDES AUX CONTRATS APPRENTISSAGE
    Le Premier ministre a annoncé, lors de son discours devant le Conseil national de l'industrie, que « les aides de France Relance à l’apprentissage seront prolongées de 6 mois supplémentaires jusqu’au 30 juin 2022. »
    En savoir plus

Votre demande a bien été envoyée

Un conseiller Cerfrance reviendra vers vous sous 24h.

Poursuivre ma navigation
Trouver mon agence

Demande de devis

3 minutes
1/12 Quelle est votre situation ?
2/12 Quel est votre secteur d’activité ?
3/12 Combien de salariés employez-vous ?
4/12 Quel est votre chiffre d’affaires (réalisé ou prévisionnel) ?
5/12 Quel est votre besoin ?
6/12 Votre prénom
7/12 Votre nom
8/12 Votre code postal
9/12 Votre commune
10/12 Votre email
11/12 Votre numéro de téléphone
12/12 A quels horaires êtes-vous joignable ?
Plusieurs choix possibles