Fotolia_61363991_L.jpgLe bilan de compétences est un outil de gestion de carrière accessible aux actifs qu'ils soient salariés, artisans, commerçants, professions libérales, exploitants agricoles ou conjoints collaborateurs.

 

 

Le bilan de compétences c'est quoi ?

C'est un accompagnement individuel destiné à une personne engagée dans une démarche d'évolution professionnelle. Il est encadré par le code du travail depuis 1991 qui garantie la confidentialité et l'engagement mutuel et non contraint du bénéficiaire et du prestataire.  Il est piloté par un spécialiste de l'orientation professionnelle ou des ressources humaines habilité à utiliser des tests de personnalité, maîtrisant la méthodologie de projet et disposant d'une expertise sur les dispositifs de formation, sur les métiers et le marché de l'emploi.  


A qui s'adresse le bilan de compétences ?

  • aux salariés en CDI justifiant d'un minimum de 5 années d'activités dont 12 mois dans l'entreprise actuelle,
  • aux salariés en CDD justifiant de 24 mois d'activités sur les 5 dernières années dont 4 mois en CDD,
  • aux artisans, aux commerçants non salariés, aux professions libérales à jour de leurs cotisations au fond d'assurance formation de leur branche professionnelle (FAF).

Dans quel but réaliser un bilan de compétences ?

  Le bilan de compétences est un outil de gestion de carrière efficace qui permet :

 d'optimiser les transitions professionnelles qui s'imposent
des problèmes de santé, 
des difficultés économiques de l'entreprise,
des problèmes relationnels avec les associés,
un manque de motivation ou d'adéquation avec un environnement de travail,
le risque de perdre son emploi.

 d'anticiper et de piloter son évolution professionnelle 
identifier et valider un nouveau projet en amont de la vente de son entreprise,
mieux concilier sa vie professionnelle et personnelle,
se préparer à une mobilité interne ou externe,
mieux se connaître, identifier ses compétences, ses axes d'améliorations et se former pour progresser dans sa fonction.


Comment se déroule un bilan de compétences ?

Il dure 24 heures réparties entre des rencontres individuelles et des actions de recherche sur le terrain (enquête de faisabilité). La loi impose aux prestataires d'accueillir la personne en entretien d'information gratuit et permettant d'établir un devis. La liberté est laissée au bénéficiaire de choisir le prestataire avec qui il souhaite travailler à partir d'une liste de centres agréés par les organismes financeurs. 
 
Il est ensuite composé d'un diagnostic professionnel (expérience,  réalisations, compétences) et d'un diagnostic personnel (motivations, traits de personnalité, conciliation vie professionnelle  et personnelle) destinés à identifier des pistes d'orientation et leur adéquation avec les attentes, les besoins et les objectifs de la personne. Il étudie la faisabilité de ces hypothèses en lien avec les risques et les opportunités à courts et moyens termes pour finalement définir et hiérarchiser les étapes de mise en œuvre d'un ou de plusieurs projets. 
 


Quelles sont les démarches à suivre pour en bénéficier ?

  • Les salariés se mettront en relation avec leur OPACIF (Fongécif, Uniformation...) pour solliciter le dossier de demande de financement et préciser les procédures à suivre. 
  • Si le salarié effectue le  bilan sur le temps de travail, il devra préalablement obtenir une autorisation d'absence de son employeur. Le bilan peut se faire hors temps de travail et dans ce cadre aucune demande n'est à formuler auprès de l'employeur. 
  • Les chefs d'entreprises  se mettront en relation avec le fond d'assurance formation  auprès duquel ils cotisent (Agefice, Fafcea, Fifpl..) pour définir les conditions de prises en charge ou directement avec un prestataire qui pourra orienter et appuyer l'entrepreneur dans la procédure administrative. 
     

Quels sont les coûts et les montants de prise en charge ?

Les coûts varient en fonction des prestataires et des montants de prise en charge fixés par les fonds d'assurance formation.  La prise en charge peut  être totale, partielle ou nulle en fonction des critères prioritaires établis par le financeur et des tarifs pratiqués par le prestataire.
La prise en charge se situe entre 0 et 1 800 €.

L'absence du salarié est remboursée à l'entreprise par l'OPACIF à hauteur de 100%  de son salaire brut et dans la limite de 24h. Le salarié n'a pas de perte de revenus. Les frais de déplacement peuvent être pris en charge dans les conditions fixées par les financeurs.

Le financement personnel est autorisé et le bilan de compétences est éligible au compte personnel de formation depuis janvier 2017. 
 


Nous sommes disponibles pour répondre à vos besoins complémentaires d'informations.

Christine Brizard, Consultante en Ressources Humaines Cerfrance Mayenne - Sarthe
cbrizard@53-72.cerfrance.fr

Julien Gautier, Consultant en Ressources Humaines Cerfrance Mayenne - Sarthe
jgautier@53-72.cerfrance.fr