Activité partielle : Nouveau taux de remboursement à partir du 1er juin 2020

Activité partielle : le gouvernement annonce le nouveau taux de remboursement aux entreprises à partir du 1er juin 2020

Le ministère du Travail a dévoilé le taux de remboursement dont bénéficieront les entreprises au titre du chômage partiel à partir du mois de juin 2020. Comme prévu, il sera révisé à la baisse, sauf dans certains secteurs d’activité. Le niveau d’indemnisation des salariés ne sera pas modifié.

Dans un communiqué de presse du 25 mai 2020, le Ministère du Travail précise que les conditions de prise en charge de l’indemnité d’activité partielle seront revues au 1er juin 2020.

L’indemnité d’activité partielle due par l’employeur au salarié ne sera pas modifiée. Elle restera de 70 % de la rémunération horaire brute de référence, avec au minimum « le SMIC net » (soit toujours le minimum de 8,03 € par heure indemnisable, sauf cas particuliers, comme par exemple les apprentis en pourcentage du SMIC).

En revanche, le remboursement aux entreprises (« allocation d’activité partielle ») sera révisé à la baisse, puisqu’il passera à 60 % (au lieu de 70 %) de la rémunération horaire brute de référence, toujours retenue dans la limite de 4,5 SMIC. Le communiqué n’évoque pas ce point, mais selon nos informations, le taux minimum de remboursement de 8,03 € sera maintenu.

Conformément aux engagements pris dans le cadre du comité interministériel du Tourisme du 14 mai 2020, les secteurs faisant l’objet de restrictions législatives ou réglementaires particulières en raison de la crise sanitaire liée au covid-19, continueront à bénéficier de la prise en charge à 70 %.

Concrètement, hors le cas de ces secteurs protégés, les entreprises devront toutes supporter un reste à charge par rapport à l’indemnisation obligatoire des salariés, y compris pour les salariés à moins de 4,5 SMIC. Pour les salariés indemnisés au niveau du taux plancher (8,03 € dans le cas général), le remboursement sera intégral.

Cette mesure sera mise en œuvre et précisé par décret, après l’adoption du 2e projet de loi d’urgence, en cours d’examen au Parlement (en séance au Sénat à partir du 26 mai, puis ensuite en commission mixte paritaire). Ce texte, qui posera les bases juridiques permettant d’adapter le dispositif d’activité partielle selon les secteurs d’activité, devrait être définitivement adopté début juin 2020, sauf accident de parcours.

Ces nouvelles règles devraient à notre sens s’appliquer aux périodes d’activité partielle à compter du 1er juin 2020, y compris pour les demandes de placement en activité partielle effectuées avant cette date.

Communiqué de presse du ministre du Travail du 25 mai 2020

 


EN CE MOMENT

  • UN NOUVEAU PRÊT PARTICIPATIF SOUTENU PAR L'ETAT
    En savoir plus
  • Fonds de solidarité : aide du mois de mars
    Les décrets n°2021-422 et n°2021-423 du 10 avril 2021 prolongent le fonds de solidarité en mars 2021 tout en y apportant des modifications par rapport au mois précédent.    
    En savoir plus
  • LE CONTRAT ETUDIANT : UN INCONTOURNABLE PENDANT LES VACANCES SCOLAIRES
    Un contrat d’étudiant est une embauche d’un étudiant sous certaines conditions : Un contrat de travail et une déclaration d’embauche. Une personne ayant 16 ans révolus.
    En savoir plus
  • VOUS DEVEZ EMPLOYER DE LA MAIN D’ŒUVRE ETRANGERE AUTORISATION DE TRAVAIL DES SALARIES ETRANGERS
    Vous souhaitez recruter un ressortissant étranger dont la nationalité relève d’un pays tiers à l’Union Européenne, l’Espace Économique Européen ou à la confédération suisse. Hors exception, avant de finaliser votre projet de recrutement, vous devez solliciter une autorisation de travail pour votre futur collaborateur. Cette demande doit être réalisée par vos soins avant de solliciter votre...
    En savoir plus

Votre demande a bien été envoyée

Un conseiller Cerfrance reviendra vers vous sous 24h.

Poursuivre ma navigation
Trouver mon agence

Demande de devis

3 minutes
1/12 Quelle est votre situation ?
2/12 Quel est votre secteur d’activité ?
3/12 Combien de salariés employez-vous ?
4/12 Quel est votre chiffre d’affaires (réalisé ou prévisionnel) ?
5/12 Quel est votre besoin ?
6/12 Votre prénom
7/12 Votre nom
8/12 Votre code postal
9/12 Votre commune
10/12 Votre email
11/12 Votre numéro de téléphone
12/12 A quels horaires êtes-vous joignable ?
Plusieurs choix possibles