Aide pour l'embauche des moins de 26 ans

A compter du 1 octobre 2020, les employeurs pourront bénéficier d'une aide à l'embauche d'un jeune de moins de 26 ans en CDI ou en CDD de plus de 3 mois, réalisée entre le 1 août 2020 et le 31 janvier 2021. 

Entreprises concernées :

Entreprises du secteur privé ou associations, quelque soit l’effectif.
Les particuliers employeurs ainsi que la fonction publique (EPA, EPIC, SEM) n’en bénéficient pas.

Public :

Jeunes de moins de 26 ans dont la rémunération est inférieure ou égale à 2 fois le montant horaire du SMIC (soit 20,30 € / heure maximum).

Conditions cumulatives d’embauche :

  • CDI ou CDD d’au moins 3 mois.
  • Embauche entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021.
  • Employeur à jour de ses obligations déclaratives et de paiement auprès de l’Administration Fiscale et des Urssaf ou MSA pour les cotisations sociales ou d’assurance chômage (ou ayant conclu un plan d’apurement).
  • Aucun licenciement économique depuis le 1er janvier 2020 sur le poste concerné par l’aide.
  • Le salarié ne doit pas avoir fait partie des effectifs à compter du 1er août 2020 au titre d’un contrat n’ayant pas ouvert droit au bénéfice de l’aide.


Montant de l’aide et modalité de versement :

Le montant est de 4 000 € pour un CDI temps plein. L’aide est proratisée en fonction du temps de travail et de la durée du contrat.

La demande est à réaliser auprès des services de paiement de l’Etat (ASP) de manière dématérialisée (téléservice) à compter du 1er octobre et dans les 4 mois maximum suivant l’embauche du salarié. L’employeur devra attester sur l’honneur remplir les conditions ci-dessus.

L’aide est versée à terme échu, par trimestre, à raison de 1 000 € maximum par trimestre dans la limite d’un an, à condition que la demande préalable ait été effectuée et que l’attestation de présence du salarié soit adressée par l’employeur à l’ASP dans les 4 mois suivant l’échéance du trimestre.
  
Attention aux délais !

Le bénéfice de l’aide n’est pas cumulatif avec une autre aide de l’Etat à l’insertion, à l’accès ou au retour de l’emploi pour le salarié concerné
 

Si vous êtes concerné(e) par l'embauche d’un jeune, le service social de Cerfrance peut vous accompagner dans vos démarches.

Renseignez-vous auprès de votre gestionnaire de paie ou contactez le service social


EN CE MOMENT

  • UN NOUVEAU PRÊT PARTICIPATIF SOUTENU PAR L'ETAT
    En savoir plus
  • Fonds de solidarité : aide du mois de mars
    Les décrets n°2021-422 et n°2021-423 du 10 avril 2021 prolongent le fonds de solidarité en mars 2021 tout en y apportant des modifications par rapport au mois précédent.    
    En savoir plus
  • LE CONTRAT ETUDIANT : UN INCONTOURNABLE PENDANT LES VACANCES SCOLAIRES
    Un contrat d’étudiant est une embauche d’un étudiant sous certaines conditions : Un contrat de travail et une déclaration d’embauche. Une personne ayant 16 ans révolus.
    En savoir plus
  • VOUS DEVEZ EMPLOYER DE LA MAIN D’ŒUVRE ETRANGERE AUTORISATION DE TRAVAIL DES SALARIES ETRANGERS
    Vous souhaitez recruter un ressortissant étranger dont la nationalité relève d’un pays tiers à l’Union Européenne, l’Espace Économique Européen ou à la confédération suisse. Hors exception, avant de finaliser votre projet de recrutement, vous devez solliciter une autorisation de travail pour votre futur collaborateur. Cette demande doit être réalisée par vos soins avant de solliciter votre...
    En savoir plus

Votre demande a bien été envoyée

Un conseiller Cerfrance reviendra vers vous sous 24h.

Poursuivre ma navigation
Trouver mon agence

Demande de devis

3 minutes
1/12 Quelle est votre situation ?
2/12 Quel est votre secteur d’activité ?
3/12 Combien de salariés employez-vous ?
4/12 Quel est votre chiffre d’affaires (réalisé ou prévisionnel) ?
5/12 Quel est votre besoin ?
6/12 Votre prénom
7/12 Votre nom
8/12 Votre code postal
9/12 Votre commune
10/12 Votre email
11/12 Votre numéro de téléphone
12/12 A quels horaires êtes-vous joignable ?
Plusieurs choix possibles