Je pense avoir toujours eu l’âme d’un entrepreneur.

En quelques mots, j’ai créé ma première entreprise à 29 ans en 2004. En 2005, j’ai enchainé avec un associé en créant une seconde entreprise. En 2007, j’ai repris seul la gestion de cette entreprise. Et depuis en avril 2014, j’ai voulu passer un autre cap dans mes envies et j’ai crée Maîtrise et Concept qui avant la réalisation de travaux dans la construction neuve ou la rénovation, propose d’abord un rôle de conseil, ensuite un rôle d’économiste et pour finir un rôle de constructeur.

« Dans la création et la gestion d’entreprise il n’y a pas de vérité sauf peut-être celle d’être entourée de bons partenaires.

Par expérience et surtout par la force des choses, je me suis entouré de personnes polyvalentes notamment pour l’expertise comptable et les questions juridiques, fiscales et sociales.

Actuellement, une des difficultés rencontrée est le recrutement et la gestion sociale des employés. Réussir à trouver les bons collaborateurs en adéquation avec le projet et les valeurs d’entreprise n’est pas facile. Les charges sont lourdes, manager son personnel prend du temps …

Surtout dans mon métier où on travaille avec plusieurs corps de métier. Il me faudrait une personne pour chaque spécialité (maçonnerie, électricité, plomberie, peintures…) et c’est très difficile de recruter des personnes polyvalentes dans tous ces secteurs. J’ai donc opté pour la solution de garder la maîtrise d’œuvre et de sous-traiter les autres parties des projets à des entreprises partenaires que je coordonne.

Aujourd’hui mon activité a une croissance exponentielle et nous envisageons une augmentation du capital de l’entreprise. En parallèle, je travaille sur un projet de micro-franchise de mon activité associée au microcrédit, avec mon conseiller Cerfrance et l’association ADIE. Mon dossier doit être débattu dans la commission de l’association, pour évaluer la capacité de mon entreprise à proposer des franchises. Cela permettra à des entrepreneurs de créer leur propre entreprise sous franchise pour un bouquet d’entrée de moins de 10 000 €, avec un volet administratif simplifié mais tous les avantages de la franchise classique.

C’est encore une nouvelle aventure dans mon parcours professionnel. Mon objectif est d’atteindre dix filiales sur la France dans les trois années à venir.

Pour se lancer dans la création d’entreprise il faut, selon moi, avoir « l’esprit entrepreneurial ». C’est-à-dire être volontaire, patient, vouloir aller de l’avant. C’est aussi apprendre, être constamment à l’affût des actualités, des opportunités, des innovations, et de l’environnement concurrentiel…. Etre créateur d’entreprise, et donc d’emploi, c’est un investissement économique mais surtout personnel. On passe plus de temps au travail qu’à la maison, on apprend à travailler sept jours sur sept. Il faut donc aimer ce qu’on fait, c’est un choix de vie. »

Retrouvez tous les projets de Nicolas Lo Schiavo sur www.maitrise-et-concept.fr

Contact Cerfrance Salon de Provence : salondeprovence@midimed.cerfrance.fr


Réalisation Maîtrise et Concept

Réalisation Maîtrise et Concept - CERFRANCE