Face à un salarié qui ne se présente plus à son poste de travail, il est important de réagir rapidement, tout en veillant à adopter les bonnes mesures.

En effet, si rien au départ ne vous permet de présumer du caractère réel de la situation, il est possible par la suite que cette absence soit requalifiée en un « abandon de poste ».

Ce qu’il est essentiel de retenir en pareille situation, c’est que vous ne pouvez en aucun cas présumer de la démission de votre salarié, quand bien même ce dernier ne vous donnerait plus aucune nouvelle.

Alors que devez-vous faire ?


Nous vous recommandons de procéder en 3 étapes successives, dans le but de maintenir le lien avec votre salarié tout en préservant la sécurité de votre entreprise en cas de litige.

  • Prenez contact avec votre salarié

Cela vous permettra de connaître rapidement les raisons de son absence et d’échanger avec lui à ce sujet. Il ne vous a pas prévenu de son absence ? Peut-être a-t-il été confronté à un grave événement personnel ou familial l’en ayant empêché… N’oubliez pas que votre salarié dispose d’un délai de 48 heures pour justifier de son absence et vous transmettre son arrêt de travail.

  • Demandez-lui de reprendre son travail

Si vos appels restent sans réponse ou que votre salarié ne vous a pas transmis de justificatif de son absence, il convient alors que vous lui adressiez un courrier le mettant en demeure de reprendre son travail ou à défaut de vous transmettre ce justificatif. Veillez à être précis dans ce courrier en rappelant les faits et en expliquant les préjudices qu’occasionne son absence. Ce courrier devra être adressé en recommandé avec AR. Durant cette période, votre salarié ne sera pas rémunéré.

  • Engagez une procédure disciplinaire

Le fait que votre salarié soit absent sans motif légitime constitue une faute grave, qui pourra donner lieu à une mesure disciplinaire. Cette sanction pourra prendre différentes formes selon la nature et la gravité de l’absence, allant du simple avertissement jusqu’à la rupture du contrat de travail.


Témoignage - CERFRANCE

Vous souhaitez être accompagné.es dans cette démarche ?
Contactez-moi au 06 30 11 50 05 

Thomas Quenneville, responsable conseil ressources humaines