La coiffure occupe le 2e rang des entreprises artisanales, derrière le secteur de la maçonnerie générale. Elle est également considérée comme une composante importante du commerce de proximité grâce à ses 178 000 actifs.

 

2EME SECTEUR DE L'ARTISANAT

Deuxième secteur de l’artisanat formant des apprentis en CFA, la coiffure enregistrait à la rentrée scolaire 201 9-2020 plus de 17 700 apprentis. Les alternants (apprentis + contrats de professionnalisation) représentent 17 % de l’emploi salarié du secteur, qui comprend au total près de 109 000 collaborateurs.


146 ETABLISSEMENTS POUR 100 000 HABITANTS EN MOYENNE

38 % des établissements du secteur sont implantés sur les seules régions d’lle-de-France, d’Occitanie et d’Auvergne Rhône-Alpes.
La densité moyenne est de 146 entreprises de coiffure pour 100 000 habitants en France. La densité la plus marquée se situe au niveau du pourtour méditerranéen, comme dans les Alpes Maritimes avec 224 établissements pour 100 000 habitants.

4 entreprises sur 10 sont installées dans une unité urbaine de 200 000 habitants ou plus.


98 290 ETABLISSEMENTS en 2020

Soit une augmentation de 2 % par rapport à 2019. 70% des entreprises du secteur exercent leur activité au sein d’un salon et 27 ~ à domicile (statut inconnu pour 3 % des établissements).
La coiffure à domicile ne cesse de progresser depuis e début des années 2000.


26.6% DE MICRO-ENTREPRENEURS

Il s'agit du pourcentage de micro-entrepreneurs (ME) en 2020, par rapport au nombre total d’établissements du secteur. La coiffure est donc le secteur qui comporte le plus fort taux de micro-entrepreneurs économiquement actifs. Cela représente 26 170 entrepreneurs. En 10 ans, ce chiffre a progressé de 264%.


58% DES SALONS N'EMPLOIENT AUCUN SALARIE

Sur la période 2010 2020, le secteur a perdu 14 140 salaries, soit une baisse de 13,5 %. L’effectif en 2020 est de 90 330 salariés. L’effectif moyen par établissement est de 2,31 (soit une baisse de 0,21 sur les dix dernières années). Ces données, associées à la baisse continue des actifs non salariés hors micro-entrepreneurs (-24,9 % entre 2010 et 2020) et à la progression des micro-entrepreneurs, concourent à une mutation des entreprises de la coiffure.


2 POUR 1

2 apprentis pour 1 maître d'apprentissage.

Depuis le 16 août dernier et la parution d’un arrête abrogeant les dispositions de 1992, le nombre d’apprentis par maître d’apprentissage a doublé. Les alternants (apprentis + contrats de professionnalisation) représentent 17 % de l’emploi salarié.


10 000 POSTES VACANTS

10 000, c’est le nombre d’emplois à pourvoir dans le secteur de la coiffure, d’après Christophe Doré, président de l’Union Nationale des Entreprises de Coiffure (UNEC). Déjà en tension avant 2020, le secteur peine à recruter depuis la crise sanitaire de la Covid-1 9 qui a conduit des salariés à se reconvertir. Le bas niveau des salaires peut également expliquer le manque d’attractivité du secteur selon les chiffres du ministère du Travail, 33 % des salariés de la coiffure sont au Smic. Soit deux fois plus que dans l’ensemble des branches professionnelles.


EN CE MOMENT

  • Demande de dérogation pour les cultures dérobées
    Du fait des conditions climatiques actuelles, les exploitants n’ayant pas pu implanter leurs cultures dérobées pourront demander un report de date d’implantation obligatoire AVANT LE 11 AOÛT. La dérogation est à demander via un formulaire auprès de la DDT concernée (celle du siège de l’exploitation). La durée de présence obligatoire de 8 semaines reste incompressible, les traitements phytosanitaires interdits...
    En savoir plus
  • PAC 2023 : suite des arbitrages du PSN
    Suite à la demande de la Commission Européenne de modifier ou confirmer certains objectifs de la PAC à l’horizon 2023 pour la France, le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a présenté début juillet les derniers ajustements, tout en maintenant l’équilibre global du premier Plan Stratégique National. Voici ce qu’il en ressort.  
    En savoir plus
  • PAC 2023 : Prolongation des dérogations sur les jachères
    Suite aux réclamations des Etats membres afin de compenser le manque de céréales dans un contexte de guerre, et de prévenir d’une crise alimentaire mondiale, la Commission européenne a donné vendredi 22 juillet son feu vert pour prolonger en 2023 les dérogations sur les règles liées aux jachères. Cette dérogation devrait permettre d’augmenter la capacité de production (+1.5 millions d’hectares...
    En savoir plus
  • Crédits, Epargne, Inflation : ce que la hausse des taux de la BCE va changer pour vous
    Pour la première fois depuis 2011, la Banque Centrale Européenne a remonté ses taux directeurs. Le taux de refinancement passe ainsi de 0,00 % à 0,50 %. De quoi s’agit-il exactement ? Quelles conséquences dans notre quotidien ?  
    En savoir plus

Votre demande a bien été envoyée

Un conseiller Cerfrance reviendra vers vous sous 24h.

Poursuivre ma navigation
Trouver mon agence

Demande de devis

3 minutes
1/12 Quelle est votre situation ?
2/12 Quel est votre secteur d’activité ?
3/12 Combien de salariés employez-vous ?
4/12 Quel est votre chiffre d’affaires (réalisé ou prévisionnel) ?
5/12 Quel est votre besoin ?
6/12 Votre prénom
7/12 Votre nom
8/12 Votre code postal
9/12 Votre commune
10/12 Votre email
11/12 Votre numéro de téléphone
12/12 A quels horaires êtes-vous joignable ?
Plusieurs choix possibles