Le volet agricole du plan de relance de l’économie est clairement tourné vers la transition agro-écologique et l’adaptation des systèmes de production au réchauffement climatique. L’objectif est d'aller vers une alimentation saine, durable et localisée. Pour les agriculteurs, ce plan de relance est-il un outil d’adaptation des exploitations, ou une opportunité financière ?

 

 

Les aides à l’investissement dans l’adaptation des matériels vers des itinéraires techniques plus écologiques sont au programme des mesusres du plan de relance agricole.
En début d'année,il y a eu un trés fort taux commandes d’équipements pour le travail du sol; la liste des outils subventionnés étant très large.
Le plan prévoit aussi des soutiens vers d'autres actions, comme le reboisement de parcelles ou la replantation des haies visant à l’améliorer la biodiversité.

Pour les agriculteurs, la principale question est de savoir si les différents axes du plan de relance peuvent accompagner les stratégies déjà engagées sur leur exploitation.
Si vous êtes en phase de conversion en agriculture biologique, ou en modification des pratiques culturales pour aller vers des techniques agronomiques plus vertes, profiter de ces mesures pour appuyer les mutations agronomiques déjà en cours, alors vous avez intérêt à profiter de ces mesures.

Si vous n'êtes pas engagés dans cette démarche, le plan peut être une opportunité pour modifier la conduite de votre exploitation vers des systèmes plus agro-écologiques.


Valoriser les circuits courts

La volonté d’affecter des aides à l’agriculture et à l’alimentation de proximité va offrir de nouveaux débouchés à des exploitations en panne de création de valeur. Cependant, ces opportunités de changement de modèle économique ne pourront pas se mettre en oeuvre isolément.
La relocalisation des productions va nécessiter l’intervention d’autres acteurs et partenaires locaux. C’est peut-être le défaut de ces politiques publiques de soutien aux entreprises qui concernent des aides financières individuelles mais pas l’organisation collective nécessaire, la coordination des acteurs, la dynamique locale, les partenariats, qui permettraient de dépasser le simple jeu individuel.


Choisir sa stratégie pour rester dans la course en 2030

Dans tous les cas, ce plan de relance n’est pas une fin en soi mais un outil complémentaire à l’adaptation des exploitations au contexte agro-économique et alimentaire des prochaines années.
C’est pour cette raison que chaque exploitant doit d’abord savoir où il va en choisissant sa stratégie.


Les économistes du Réseau Cerfrance proposent aux agriculteurs de s’inscrire dans une des quatre démarches stratégiques qui feront le paysage agricole des années 2030. C’est dans cette démarche que le plan de relance va apporter une sécurité et le coup de pouce nécessaire à l’adaptation des exploitations françaises. À chacun donc de prendre la route qui lui convient le mieux, avec l’aide (ou non) du plan de relance.

 


EN CE MOMENT

  • TVA, commerce électronique et achats en ligne : ce qui a changé au 1er juillet
    La reforme de la TVA sur le commerce éléctronique est entrée en vigueur le 1er juillet 2021. Les règles de taxe sur la valeur ajoutée entre entreprises de vente en ligne et consommateurs ont évolué. La lutte contre la fraude a été renforcée et les entreprises concernées peuvent depuis le 22 avril 2021 s'inscrire sur le guichet unique de TVA.   
    En savoir plus
  • Le crédit d'impôt pour la formation des dirigeants
    Vous êtes chef d’entreprise, vous souhaitez acquérir de nouvelles compétences ? Savez-vous que vous pouvez peut-être bénéficier d'un avantage fiscal prenant la forme d’un crédit d’impôt sur vos dépenses de formation ? Le point sur le dispositif.
    En savoir plus
  • Fonds de solidarité mois de juin 2021
    Le formulaire de demande d'aide du fonds de solidarité pour les entreprises en difficulté au mois de juin 2021 est en ligne:  En juin, le fonds de solidarité est adapté selon le décret n°2021-840 du 29 juin 2021 pour accompagner les entreprises pendant les étapes de réouverture. Sur le site impots.gouv.fr, le formulaire de demande d'aide au titre des pertes de chiffre d'affaires du mois de juin 2021 est ainsi...
    En savoir plus
  • An tant que professionnels, quelles sont vos obligations en terme d'affichage des prix ?
    Sauf exception (transport, livre, gaz, électricité…), les prix des biens et services sont librement fixés par les professionnels. Cependant, ces prix doivent être affichés de manière visible et respecter certaines règles pour ne pas tromper le consommateur. 
    En savoir plus

Votre demande a bien été envoyée

Un conseiller Cerfrance reviendra vers vous sous 24h.

Poursuivre ma navigation
Trouver mon agence

Demande de devis

3 minutes
1/12 Quelle est votre situation ?
2/12 Quel est votre secteur d’activité ?
3/12 Combien de salariés employez-vous ?
4/12 Quel est votre chiffre d’affaires (réalisé ou prévisionnel) ?
5/12 Quel est votre besoin ?
6/12 Votre prénom
7/12 Votre nom
8/12 Votre code postal
9/12 Votre commune
10/12 Votre email
11/12 Votre numéro de téléphone
12/12 A quels horaires êtes-vous joignable ?
Plusieurs choix possibles