Lorsque vous faites appel à un prestataire de services à la personne ou à un autoentrepreneur, les dépenses que vous engagez à ce titre vous donnent droit à un crédit d'impôt de 50 % dans la limite d'un plafond annuel (12 000 € par an, pouvant être porté à 20 000 € maximum dans certains cas).
Actuellement, le montant de ce crédit d'impôt vous est versé par l'administration avec plus d'une année de décalage.

Le service Avance immédiate, proposé par l'Urssaf et la Direction générale des Finances publiques depuis le 14 juin 2022, vous permet de déduire le montant de votre crédit d'impôt du montant dû à votre organisme de services à la personne au fur et à mesure de vos paiements.

Comment activer le service Avance immédiate ?

L'organisme auquel vous faites appel (société, association, autoentrepreneur) doit avoir activé son habilitation auprès de l'URSSAF pour vous inscrire à ce service d'avance immédiate, sur votre demande.

L'administration fiscale vérifie ensuite votre numéro fiscal et s'assure que vous avez déjà réalisé au moins une déclaration de revenus. Si ces deux conditions sont remplies, vous recevez un mail vous invitant à activer votre compte en ligne sur particulier.urssaf.fr et à confirmer vos informations personnelles si vous n'avez pas encore de compte ou à accepter la mise en relation avec l'organisme si vous disposez déjà d'un compte.

Vous pourrez bénéficier de l'avance immédiate pour les demandes de paiements émises par votre prestataire de services à la personne à compter de l'activation de votre compte en ligne.


Comment fonctionne le service Avance immédiate ?

Une fois l'intervention réalisée à votre domicile, l'Urssaf vous envoie une notification pour vous informer qu'une demande de paiement de votre organisme est disponible sur votre compte en ligne.

Le montant de votre reste à payer sera égal au montant de la prestation, duquel est déduit le montant de votre crédit d'impôt. Vous disposez de 48 heures pour valider cette demande de paiement.

Si vous êtes en désaccord avec les éléments transmis, vous pouvez la contester. Vous devrez alors traiter directement avec votre organisme de services à la personne. Le prélèvement de votre reste à payer sera bloqué.

Une fois le délai de 48 heures passé et sans action de votre part, la demande sera automatiquement validée. L'Urssaf prélève le montant sur votre compte bancaire 2 jours après la validation de la demande de paiement. Votre organisme prestataire rémunère l'intervenant dans les conditions habituelles.

L'Urssaf verse la totalité de la prestation à votre organisme prestataire dans les 4 jours qui suivent la validation de la demande de paiement.


UN BESOIN, UN CONSEIL ?

Consultez la fiche d'information Impôt sur le revenu - Crédit d'impôt pour l'emploi d'un salarié à domicile ou prenez contact avec un conseiller Cerfrance Mayenne - Sarthe.

 

Rappel : Si vous employez directement des aides à domicile, ce service est disponible depuis janvier 2022 via le Cesu avance immédiate.

À noter : Pour les services fournis au titre de l'Allocation personnalisée à l'autonomie (APA) ou de la Prestation de compensation du handicap (PCH), l'avance immédiate devrait être disponible à compter de 2023, au rythme du conventionnement des départements avec l'ACOSS.

Une extension à l'activité de garde d'enfants serait envisagée à compter de 2024, le temps de procéder à la rénovation préalable de la plateforme PAJEMPLOI.


EN CE MOMENT

  • Demande de dérogation pour les cultures dérobées
    Du fait des conditions climatiques actuelles, les exploitants n’ayant pas pu implanter leurs cultures dérobées pourront demander un report de date d’implantation obligatoire AVANT LE 11 AOÛT. La dérogation est à demander via un formulaire auprès de la DDT concernée (celle du siège de l’exploitation). La durée de présence obligatoire de 8 semaines reste incompressible, les traitements phytosanitaires interdits...
    En savoir plus
  • PAC 2023 : suite des arbitrages du PSN
    Suite à la demande de la Commission Européenne de modifier ou confirmer certains objectifs de la PAC à l’horizon 2023 pour la France, le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a présenté début juillet les derniers ajustements, tout en maintenant l’équilibre global du premier Plan Stratégique National. Voici ce qu’il en ressort.  
    En savoir plus
  • PAC 2023 : Prolongation des dérogations sur les jachères
    Suite aux réclamations des Etats membres afin de compenser le manque de céréales dans un contexte de guerre, et de prévenir d’une crise alimentaire mondiale, la Commission européenne a donné vendredi 22 juillet son feu vert pour prolonger en 2023 les dérogations sur les règles liées aux jachères. Cette dérogation devrait permettre d’augmenter la capacité de production (+1.5 millions d’hectares...
    En savoir plus
  • Crédits, Epargne, Inflation : ce que la hausse des taux de la BCE va changer pour vous
    Pour la première fois depuis 2011, la Banque Centrale Européenne a remonté ses taux directeurs. Le taux de refinancement passe ainsi de 0,00 % à 0,50 %. De quoi s’agit-il exactement ? Quelles conséquences dans notre quotidien ?  
    En savoir plus

Votre demande a bien été envoyée

Un conseiller Cerfrance reviendra vers vous sous 24h.

Poursuivre ma navigation
Trouver mon agence

Demande de devis

3 minutes
1/12 Quelle est votre situation ?
2/12 Quel est votre secteur d’activité ?
3/12 Combien de salariés employez-vous ?
4/12 Quel est votre chiffre d’affaires (réalisé ou prévisionnel) ?
5/12 Quel est votre besoin ?
6/12 Votre prénom
7/12 Votre nom
8/12 Votre code postal
9/12 Votre commune
10/12 Votre email
11/12 Votre numéro de téléphone
12/12 A quels horaires êtes-vous joignable ?
Plusieurs choix possibles