Paroles d'agriculteur : la SEP de Bord

Dans ce numéro de paroles d’agriculteur vous allez découvrir un belle aventure collective. C’est celle de la SEP de Bord (Société en participation) avec un projet d’agriculture de conservation des sols. L’aventure commence en 2010, lorsque Jean, Stéphane, Pierre, Thierry et Yves, agriculteurs dans l’Yonne, choisissent de tenter l’assolement en commun. Cette envie de mutualisation et d’entraide a donné naissance à la création de la Société En Participation (SEP). Son fil conducteur, depuis le départ, est la durabilité économique, environnementale et humaine. Plus de dix ans après, c’est une réussite sur tous les plans ! 

Exemple d'une belle aventure collective


La SEP de Bord : un cadre juridique pour un projet

Pour réaliser leur projet d’investir ensemble dans l’agriculture de conservation des sols, les 5 associés fondateurs ont travaillé le projet pendant 2 ans. Il en est résulté un mode de gouvernance basé sur l’alliance et le montage juridique autour d’une SEP (Société En Participation).

La SEP gère la production et la commercialisation. Mais il y a également deux ETA (Entreprises de Travaux Agricoles) sous forme de SNC (Société en Nom Collectif) qui gèrent le parc matériel, les installations (stockage et hangar) et la main-d’œuvre. Si les structures agricoles sont adhérentes à la SEP, ce sont les personnes physiques qui sont associées dans les SNC.

L’intérêt de la mise en place d’un assolement en commun par rapport à une association de type GAEC est que chaque membre conserve son exploitation agricole. La SEP offre à chacun du temps pour gérer sa propre exploitation en toute indépendance. 


La SEP de Bord : le choix de l’agriculture de conservation

Selon la définition de la FAO, l’agriculture de conservation est un système cultural qui peut empêcher la perte de terres arables tout en régénérant les terres dégradées. Elle prévoit le maintien d’une couverture permanente du sol, l’allongement de la rotation (la diversification des espèces végétales) et un travail du sol minimal (non labouré). Par cette gestion, les sols deviennent plus riches avec plus de biodiversité (par exemple il y a plus de vers de terre qui structurent les sols).


La SEP de Bord : dix ans après des résultats parlants!

Les agriculteurs ont du faire face à quelques problèmes de rendements sur les deux premières années, le temps de s’adapter à un agriculture de conservation. Mais avec la mise en place de la SEP, ils ont pu mettre en place des économies d’échelle. Aujourd’hui leur mode de production leur permet d’avoir moins de mécanisation (-35% de carburant consommé). C’est également moins d’engrais (-50%), moins de produits phytosanitaires et plus jamais de recours à de la main-d’oeuvre. Aujourd’hui le coût de leurs récoltes a baissé de 30% et ils ont tout un chacun plus de temps pour eux !


Votre demande a bien été envoyée

Un conseiller Cerfrance reviendra vers vous sous 24h.

Poursuivre ma navigation
Trouver mon agence

Demande de devis

3 minutes
1/12 Quelle est votre situation ?
2/12 Quel est votre secteur d’activité ?
3/12 Combien de salariés employez-vous ?
4/12 Quel est votre chiffre d’affaires (réalisé ou prévisionnel) ?
5/12 Quel est votre besoin ?
6/12 Votre prénom
7/12 Votre nom
8/12 Votre code postal
9/12 Votre commune
10/12 Votre email
11/12 Votre numéro de téléphone
12/12 A quels horaires êtes-vous joignable ?
Plusieurs choix possibles