Trouver son organisation pour s'épanouir professionnellement

Adhérente Cerfrance, Elodie Henry, peintre en bâtiment, nous partage son point de vue : être à l’écoute de ses clients, mais aussi de soi-même, de ses envies et besoins, est essentiel pour trouver le bonheur en tant qu’entrepreneur.
Selon elle, prendre le temps d'échanger avec le client et de réaliser un travail de qualité permet de ressentir une satisfaction personnelle et cela contribue aussi à la réussite de l'entreprise par le bouche à oreille !


Peinture Fraîche, une organisation au poil !

Être à l’écoute de ses clients, mais aussi de soi-même, de ses envies et besoins est essentiel pour trouver le bonheur en tant qu’entrepreneur. Elodie Henry, peintre en bâtiment, se connaît et sait comment piloter son entreprise pour être en phase avec ses valeurs, se sentir bien au travail et préserver la passion pour son métier.

La satisfaction client, gage de réussite

A l’aube de ses 40 ans, Elodie Henry, peintre en bâtiment à Saint Brieuc, dans les Côtes d’Armor, a trouvé son rythme de croisière pour le pilotage de son entreprise. Depuis la création de Peinture Fraîche il y a 10 ans, le bouche à oreille fait son affaire et le carnet de commandes ne désemplit pas : « Mes clients font des petits ! » nous confie-t-elle avec humour. « Aujourd’hui  il m’est possible de refuser des chantiers, comme la remise en état de logements locatifs par exemple, qui consiste le plus souvent à rafraîchir avec un minimum de préparation et qui ne requiert aucune créativité. Ceci étant, j’oriente toujours les clients vers un autre peintre, ayant à cœur de proposer une solution à chacun ». Et quand on lui demande si elle souhaite recruter afin de répondre à l’ensemble des demandes clients, Elodie nous répond : « Je ne recherche pas à développer mon entreprise. Je me sens plus libre seule, même si je prends parfois des stagiaires en formation Afpa, ou en stage de réinsertion, qui souhaitent découvrir mon métier. J’ai un chiffre d’affaires annuel de  70 000 euros, stabilisé depuis plusieurs années, et cela répond à mes besoins ». Ce qui lui fait une moyenne de 20 chantiers par an. Son goût du travail bien fait, ses qualités relationnelles et son sens du conseil y sont pour beaucoup dans sa réussite. 

Elodie aime accompagner les clients dans leurs choix, prendre le temps de définir leurs envies et besoins, de les orienter sur le positionnement de la couleur et d’harmoniser le décor avec les éléments déjà présents (matériaux, mobilier). Elle nous explique : « Je considère la peinture comme une toile de fond et privilégie les décors sobres et naturels. Je n’impose jamais de couleurs, mais j’essaie de provoquer des « affinités » chez mes clients pour les choix des teintes soutenues et les papiers peints. »


Audace, compétences et sens de l’organisation

Après un BAC STT obtenu en 2000, Elodie se dirige vers un BTS Action commerciale avec comme objectif de travailler dans l’immobilier. Elle a déjà l’attrait pour l’univers de la maison et surtout l’envie de conseiller et d’accompagner des personnes dans leurs projets immobiliers. Elle se projette facilement dans les (ré)aménagements des biens. Mais une concurrence féroce sur le secteur géographique où elle exerçait (Côte de granit rose) et la pression ont eu raison de cet objectif.
Après une période de réflexion, elle décide d’apprendre le métier de peintre en bâtiment et passe un CAP en alternance en 2006. L’idée de sa reconversion vers un métier du bâtiment, domaine « réservé aux hommes », et vers un diplôme technique d’un niveau « inférieur » à son BAC, n’est pas toujours bien comprise par son entourage mais Elodie sait où elle va : « Après quelques stages de découverte, j’ai choisi Daniel Delourme (à Mouazé, 35) comme maître d’apprentissage ». Ce professionnel a fortement contribué à lui faire aimer ce métier et lui a inculqué de bonnes bases. Son CAP obtenu, Elodie trouve très rapidement des contrats de travail, en tant qu’intérimaire d’abord, puis un CDI, au cours duquel elle bénéficie d’une formation de Chargée d’affaires : métré et conduite de travaux.
Ses premières études commerciales ne sont pas vaines car, pour gérer son entreprise, il faut savoir construire une relation client, établir des devis et factures, traiter avec ses fournisseurs… et Elodie maîtrise ces aspects sur le bout des doigts ! Pour elle, son travail se divise en trois parties : 75 % de réalisation de travaux, 20 % d’élaboration des projets (métré, devis, échanges avec les clients) et 5 % de gestion administrative (factures, contacts fournisseurs, banque). Ces tâches administratives, ainsi que les devis, sont effectués sur une à deux soirées par semaine.


Travailler dans un climat serein

Elodie croise parfois d’autres entrepreneurs sur les chantiers mais travaille seule la plupart du temps. Pourtant, elle ne se sent pas seule dans la gestion de son entreprise. Elle nous dit se sentir bien entourée par de fidèles partenaires depuis le début de l’aventure Peinture Fraîche en 2011 et cela la rassure : « J’ai des échanges réguliers avec ma banquière, ma comptable et mes fournisseurs qui me conseillent et se montrent très réactifs. Je délègue beaucoup à ma comptable Adélaïde en qui j’ai entièrement confiance, ce qui me permet de dégager un temps précieux pour mes clients. »
Dans un milieu majoritairement masculin, Elodie a su se faire une place au sein des entreprises dans lesquelles elle a appris son métier, puis auprès des clients. L’entente avec eux est très bonne sur la plupart des chantiers, elle se souvient avoir fait de belles rencontres. Elle a fait face à un retour négatif qui l’a heurté dans son professionnalisme. Déstabilisée, elle a connu une période de remise en question : « Quand on fait de son mieux, un litige est décourageant et vous fait beaucoup réfléchir… » Mais notre peintre a su reprendre confiance en elle grâce, entre autres, à l’engouement de ses autres clients et à la passion qui l’anime. 
Être cheffe d’entreprise n’est pas un long fleuve tranquille. De plus, elle exerce un travail physique mais, à force d’entraînement et d’étirements, les tendinites et contractions musculaires se font de plus en plus rares. Elle veut pouvoir continuer à exercer son métier encore longtemps car il lui offre de nombreuses satisfactions. 
Lors de notre rencontre, Elodie rentrait de trois semaines de travail sur l’Ile de Batz, dans le Finistère, et en était ravie : « Même si le chantier était difficile, le décor compensait largement et le temps s’arrête un peu sur une île ». Ce changement de cadre lui a offert une bouffée d’air malgré le chantier à gérer. Curieuse de nature, l’entrepreneuse apprécie de découvrir de nouveaux lieux, même s’ils sont assez loin de chez elle, dès lors que l’hébergement sur place est possible afin d’éviter la fatigue de la route. L’optimisation des kilomètres fait également partie de sa bonne organisation. Elle n’entreprend qu’un chantier à la fois, ce qui évite les allers-retours dans une journée. Les commandes de teintes ou de papiers peints sont toujours anticipées et enlevées au dépôt tôt le matin. Les rendez-vous clients, toujours fixés en fin de journée, coïncident avec le secteur du chantier en cours.
Pas besoin de communication pour l’instant : « Je ne fais pas de publicité et n’ai pas de site internet ni même de page sur les réseaux sociaux ». Elle s’est tout de même constitué un book comprenant les photos des chantiers les plus originaux. « Avec l’expérience et l’aide de produits toujours plus techniques, je connais de moins en moins de limites et ose des réalisations plus audacieuses ». Les maisons particulières représentent l’essentiel des chantiers de Peinture Fraîche.

Aujourd’hui, Elodie a une visibilité sur son agenda de travail pour 4 ou 5 mois. Le délai est annoncé dès le premier contact par téléphone. Certains clients ne souhaitent pas attendre, d’autres réservent leur créneau un an à l’avance. Elle organise son planning à un rythme qui lui convient, en accord avec ses besoins et ceux de ses clients, et profite pleinement de ses week-ends, partagés entre amis, road trips et tango argentin ! 


Votre demande a bien été envoyée

Un conseiller Cerfrance reviendra vers vous sous 24h.

Poursuivre ma navigation
Trouver mon agence

Demande de devis

3 minutes
1/12 Quelle est votre situation ?
2/12 Quel est votre secteur d’activité ?
3/12 Combien de salariés employez-vous ?
4/12 Quel est votre chiffre d’affaires (réalisé ou prévisionnel) ?
5/12 Quel est votre besoin ?
6/12 Votre prénom
7/12 Votre nom
8/12 Votre code postal
9/12 Votre commune
10/12 Votre email
11/12 Votre numéro de téléphone
12/12 A quels horaires êtes-vous joignable ?
Plusieurs choix possibles