Actuellement, dans le cadre de la future loi sur l'équilibre des relations commerciales en agriculture et dans l'alimentation , il est question de séparer conseil technique et vente de produits phytosanitaire par les coopératives et par les négociants. Ce n'est pas sans rappeler la politique du Québec qui a légiféré, dès les années 1990, pour limiter l'usage des engrais chimiques. Explications.