Sabine Michel, experte Cerfrance, revient sur les performance du marché bovin viande. Il s’agit d’un marché nuancé avec une conjoncture favorable pour les broutards et pour le marché du maigre. En revanche, cela se complique du côté pour les vaches de réforme et les JB. L’équilibre de la matière est un casse-tête pour l’amont, qui fournit des bêtes différentes et l’aval qui subit de forte contraintes, notamment en termes de conservation. Le point avec notre experte.


Pour vous