Accéder au contenu principal

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE : DÉLAI DE TROIS ANS POUR AGIR EN ANNULATION

Tant pour les sociétés civiles que pour les sociétés commerciales, le délai pour agir en annulation d’une assemblée générale est de trois ans.

Pour lever la prescription, l’associé doit prouver que le dirigeant lui a intentionnellement caché la tenue de l’assemblée.

Ainsi, le fait de ne pas avoir été convoqué ne suffit pas à prouver la volonté délibérée et le caractère intentionnel.

Ces contenus peuvent vous intéresser

Illustration facture électronique

Report de l’entrée en vigueur de la réforme

Prévue initialement en juillet 2024, la généralisation de la facture électronique et de la transmission à l’administration fiscale des données de transaction est...
En savoir plus
Illustration d'un mouton à côté d'un fromage pour illustrer la filière bovine française

La filière ovine : lait et viande

La filière ovine se caractérise par deux orientations différentes : des races destinées à la production de viande et d’autres à la production laitière. C’est un...
En savoir plus
Illustration d'un hôtel en plein air / camping

L‘hôtellerie de plein air

L‘hôtellerie de plein air est en pleine croissance d‘activité alors que ce secteur fait face à une diminution constante du nombre de campings depuis le début des...
En savoir plus

Lettre de Veille économique agricole Spéciale Marchés 2023

Bilan 2023 des principales filières agricoles
En savoir plus

Notre newsletter

Suivez nos actualités et bien plus, en vous abonnant à notre newsletter.

Type de newsletter*

Êtes-vous client Cerfrance ?*