Accéder au contenu principal
Illustration d'une vache sur fond bleu

Les chiffres clés

La filière bovine française en 2022

Dans l’univers des viandes, la viande bovine n’apparait qu’à la troisième place des viandes consommées en France. Le porc en tête puis la volaille devancent la viande rouge.

-   Par Jacques Mathé, Economiste rural

La France est le 1er pays européen producteur de viande bovine. La filière bovine regroupe environ 210 000 exploitations détenant 19 millions de bovins, dont environ 58 % d’origine allaitante et 42 % d’origine laitière. Quand on parle viande bovine, on parle de deux origines : la viande issue du troupeau allaitant, donc de race à viande (charolais, limousin…), et la viande issue du troupeau laitier (vaches de réformes laitière, mâles laitiers).

  • 1 pays européen producteur de viande bovine

En Europe, la consommation de viande bovine est d’abord d’origine laitière pour 70 % des volumes. La France fait exception en raison de la densité de son élevage de race à viande. Notre consommation est majoritairement issue du troupeau allaitant (à 56 %) et 44 % de la viande consommée vient des vaches de réformes laitières. 70 % des morceaux de viande proviennent des femelles laitières ou de race à viande, notamment des vaches de réforme, c’est une autre particularité du marché de la viande. Les mâles sont peu consommés en France en raison d’une viande trop claire. Parler de viande de boeuf ne correspond pas du tout à la réalité mais nourrit un imaginaire collectif.

  • 70 % de la viande consommée provient des femelles, surtout vaches de réforme

La France recherche des débouchés pour ses animaux mâles. Heureusement, les consommateurs italiens et grecs aiment la viande rosée et offrent un débouché pour les jeunes bovins gras, donc engraissés en France. Nous vendons surtout des animaux maigres (broutards) qui seront engraissés dans la plaine du Pô majoritairement.

  • 1 111 000 têtes exportées en 2021 dont 85 % vers l’Italie

Le solde commercial de la filière bovine française est toujours très positif de plus d’1 milliard d’euros. Nos exportations sont en direction de l’UE, surtout l’Italie. Nos importations proviennent essentiellement des pays du nord de l’Europe, sous forme d’arrières de vaches laitières principalement. Notons que les importations du Brésil et d’Argentine sont quasi inexistantes.

  • 1 milliard d’€ sont représentées par les exportations françaises

Les tonnages abattus représentent 1,27 millions de tonnes. La production couvre 93 % de la consommation intérieure soit 23 kg par an et par habitant et 27 % de l’ensemble des viandes consommées. La problématique de la viande bovine est de valoriser tous les morceaux de viande.

  • 23 Kg de bifteck par an et par habitant

La consommation de boeuf haché frais et surgelé ne cesse de progresser et représente environ 40 % de la viande bovine consommée. Cette évolution de la demande des consommateurs français améliore la valorisation de la carcasse. Depuis toujours, le marché du boeuf est très déséquilibré. En plus de consommer principalement des femelles, nos préférences alimentaires se portent sur les morceaux arrières, la viande à griller, considérée comme plus noble. La reconquête par le steak haché permet de trouver des débouchés pour cette partie de la carcasse autrefois délaissée.

  • 40 % de la viande bovine consommée est du bœuf haché frais et surgelé

Village en France, c'est ça la proximité de Cerfrance

Trouver une agence

Je cherche une agence
autour de
Voir toutes les agences

Ces contenus peuvent vous intéresser

Hommes et femmes au travail dans des métiers que représente Cerfrance

Lettre de Veille économique agricole Spéciale Souveraineté alimentaire

Décrypter les enjeux de souveraineté alimentaire
En savoir plus
Illustration facture électronique

Report de l’entrée en vigueur de la réforme

Prévue initialement en juillet 2024, la généralisation de la facture électronique et de la transmission à l’administration fiscale des données de transaction est...
En savoir plus
Illustration d'un mouton à côté d'un fromage pour illustrer la filière bovine française

La filière ovine : lait et viande

La filière ovine se caractérise par deux orientations différentes : des races destinées à la production de viande et d’autres à la production laitière. C’est un...
En savoir plus

Lettre de Veille économique agricole Spéciale Marchés 2023

Bilan 2023 des principales filières agricoles
En savoir plus

Notre newsletter

Suivez nos actualités et bien plus, en vous abonnant à notre newsletter.

Type de newsletter*

Êtes-vous client Cerfrance ?*