Accéder au contenu principal

Comprendre et déclarer la TVA

Si vous êtes dirigeant d’une entreprise, celle-ci peut être assujettie - ou non - à la taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Tout dépend de votre chiffre d’affaires (CA) et des options que vous avez choisies. Franchise en base de TVA ou régime réel de TVA, options possibles… Faites le point sur la déclaration et le paiement de cette taxe.

Régime réel de TVA, possible ou non ?

Bon à savoir, vous pouvez aussi opter pour un régime réel de TVA si vous le souhaitez.

Si vous dépassez le seuil de CA, deux cas de figure se présentent à vous :

  • Votre CA est compris entre 82 800 € et 91 000 €, ou entre 33 200€ et 35 200 €. Votre entreprise sera assujettie de plein droit à la TVA dès le 1er janvier de l’année suivante ;
  • Votre CA est supérieur à 91 000€ ou à 35 200 €. Votre entreprise sera assujettie de plein droit à la TVA dès le 1er jour du mois de dépassement.

Régime réel de TVA : simplifié ou normal

Que vous soyez assujetti de plein droit à la TVA ou que vous ayez opté pour ce régime, votre chiffre d’affaires détermine si vous dépendez du régime du réel simplifié ou du régime du réel normal. Selon l’un ou l’autre, les démarches à effectuer pour vous acquitter de la TVA ne seront pas les mêmes.

La franchise en base de TVA

Si vous êtes entrepreneur individuel et que votre chiffre d’affaires (CA) ne dépasse pas 82 800 € HT (pour les activités de négoce, hébergement ou de restauration) ou 33 200 € HT (pour les prestataires de services), vous êtes dispensé de TVA. C’est ce qu’on appelle la franchise en base de TVA.

Concrètement, vous réglez vos achats TTC, vous ne pouvez pas facturer la TVA à vos clients, ni récupérer la TVA facturée par vos fournisseurs. N’oubliez pas de le faire figurer sur vos factures avec la mention obligatoire « TVA non applicable, article 293 B du CGI ».

Le mini-réel, c’est quoi ?

Si vous êtes soumis au régime simplifié mais vous choisissez l’option du mini-réel, seule votre TVA est imposée au régime normal de TVA. Vos bénéfices, eux, bénéficient encore du régime simplifié d’imposition.

Comment déclarer et payer votre TVA ?

Les modalités de paiement varient, selon le régime de TVA auquel vous êtes assujetti. Dans tous les cas, le règlement se fait en télépaiement.

  • Le conseil en +

    Se faire rembourser les crédits de TVA

    Si votre TVA déductible est supérieure à votre TVA collectée, vous pouvez avoir recours au crédit de TVA. Pour en être remboursé, il vous suffit d’en faire la demande au Centre des Impôts.

    Au régime simplifié de TVA par exemple, vous pouvez chaque semestre récupérer les crédits de TVA sur investissements. Seule condition : ils doivent dépasser un minimum de 760 €. Pour les crédits de TVA sur les opérations d'exploitation, vous pouvez demander un remboursement annuel ou une déduction sur les acomptes de l’année à venir.

    Au régime normal de TVA, vos crédits de TVA peuvent être remboursés tous les mois.

Ces contenus peuvent vous intéresser

champs et ciel nuageux

La PAC, pour s’adapter au climat de 2050

Nous sommes en 2050. Les prévisions du rapport du GIEC sont confirmées, les records de températures de 2022 sont devenus habituels. Les agriculteurs ont participé...
En savoir plus
Personne signant un document pour sa retraite

Pourquoi ouvrir un plan épargne retraite ?

Alors que la question de la retraite demeure une préoccupation pour de nombreux travailleurs, le plan épargne retraite (PER) s’impose comme une solution attrayante...
En savoir plus
Adolescent tenant un classeur à la main

3 raisons de salarier son "ado" pendant les vacances scolaires

Vous avez une surcharge de travail à gérer et des enfants de 16 ans et plus, motivés pour venir travailler au sein de votre entreprise pendant les vacances scolaires...
En savoir plus
Mise en place d'une stratégie patrimoniale

Définir sa stratégie patrimoniale

La gestion de patrimoine est bien plus qu'une simple affaire de chiffres ; c'est une réflexion sur l'avenir, une planification méticuleuse et une adaptation constante....
En savoir plus

Notre newsletter

Suivez nos actualités et bien plus, en vous abonnant à notre newsletter.

Type de newsletter*

Êtes-vous client Cerfrance ?*