Accéder au contenu principal
ordinateurs posés sur une table ordinateurs posés sur une table

Low-tech, de quoi parle-t-on ?

Le terme « low-tech » a émergé dans le débat public au cours des années 2010. Avec la prise de conscience écologique ou les récentes difficultés d’approvisionnement en matières premières et en énergie, la low-tech suscite attrait et intérêt. Mais quels sont ses grands principes ?

Pour tenter d’y répondre, allons consulter le Low-tech Lab cocréé par Corentin De Chatelperron qui sillonne les mers pour partager les solutions et la démarche low-tech au plus grand nombre. Selon lui, la low-tech permet de qualifier tout objet, système, technique, service, savoir-faire et pratique qui intègre la technologie selon trois principes : utilité, accessibilité et durabilité.

Le choix de la simplicité

Au-delà de toutes les considérations environnementales, économiques ou sociétales qui peuvent guider aujourd'hui les décisions des chefs d'entreprise de TPE & PME, ce qui apparait important pour eux est avant tout le choix de la simplicité. Et c'est en cela que la low-tech a le plus à apporter aux entreprises, quelle que soit leur taille. Revenir à l'essentiel, à ce qui fait le fondement du projet et à sa manière la plus directe et sobre d'y parvenir.

Utilité

Le principe d’utilité repose sur le fait de répondre à un besoin essentiel, qu’il soit individuel ou collectif. Et ce, dans des domaines très variés : la production d’énergie ou la réduction de sa consommation, la gestion de l’eau, le traitement des déchets, les mobilités douces… L’aspect utile donne du sens à la démarche.

À l’échelle d’une entreprise, une démarche low-tech revêt un intérêt particulier lorsqu’elle concourt à pérenniser son activité en réduisant sa dépendance à un marché ou à un fournisseur, qui plus est si celui-ci est éloigné. La volonté d’utilité est vraiment à penser sur le long terme.

Accessibilité

L’accessibilité de la low-tech renvoie à plusieurs critères. Accessible en termes de simplicité d’utilisation afin que le plus grand nombre puisse se l’approprier. Accessible également en termes de coût de fabrication ou d’utilisation, là encore pour que son usage soit le plus démocratique possible. Accessible enfin, par un approvisionnement en matériaux nécessaires à sa fabrication ou son fonctionnement, le plus local possible. L’essence même de la low-tech réside dans la notion d’open-source et dans le fait de rendre sa technologie accessible à tous. Le partage d’innovations ou de savoirs peut guider les choix, y compris entrepreneuriaux.

Durabilité

La durabilité fait référence en premier lieu à la durée de vie la plus longue possible des objets low-tech, que ce soit par leur robustesse ou leur réparabilité. C’est une dimension importante qui caractérise le « moins mais mieux ». De plus en plus de produits, qui ne sont pas nécessairement low-tech, car ne répondant pas aux trois grands principes, sont vendus avec un indice de réparabilité élevé. Cela montre bien la prise de conscience et l’intérêt des consommateurs.

Mais la durabilité réside également dans la logique de sobriété des usages, d’écoconception et d’économie circulaire. Autant de thématiques qui doivent permettre de réduire l’impact des activités économiques sur le climat et la biodiversité.

Village en France, c'est ça la proximité de Cerfrance

Trouver une agence

Je cherche une agence
autour de
Voir toutes les agences

Ces contenus peuvent vous intéresser

Mise en place d'une stratégie patrimoniale

Définir sa stratégie patrimoniale

La gestion de patrimoine est bien plus qu'une simple affaire de chiffres ; c'est une réflexion sur l'avenir, une planification méticuleuse et une adaptation constante....
En savoir plus
Carte verte assurance voiture

Véhicules immatriculés : Fin de la carte verte

À compter du 1er avril 2024, la carte verte et la vignette d’assurance disparaîtront pour l’ensemble des véhicules immatriculés. Cette avancée permet une simplification...
En savoir plus
Champs et jeunes pousses au premier plan d'une forêt

Conditionnalité des aides : l'autre versant de la PAC

Depuis 2003, les aides de la Politique Agricole Commune (PAC) sont conditionnées au respect d’un certain nombre de règles environnementales, en particulier les...
En savoir plus
Femme qui change son statut d'auto-entrepreneur

Le changement de statut d'auto-entrepreneur

Face à l'évolution constante de l'activité d'un auto-entrepreneur, le passage à un statut juridique différent devient souvent inévitable. Mais quand et comment...
En savoir plus

Notre newsletter

Suivez nos actualités et bien plus, en vous abonnant à notre newsletter.

Type de newsletter*

Êtes-vous client Cerfrance ?*