Les emprunteurs pourront s’endetter jusqu’à 35% pour leur projet immobilier grâce à un assouplissement des recommandations du Haut conseil de stabilité financière.

Le haut conseil de stabilité financière préconise de passer d'un taux d'endettement maximal de 33% à 35%, et la durée de prêt passe de 25 à 27 ans maximum.

Depuis plusieurs semaines, les secteurs de l'immobilier et de la construction réclamaient cet assouplissement conditions d’octroi des prêts notamment pour les primo-accédants.

 Selon eux, c'est une solution pour éviter l'effondrement du permis de vente et de construction. 

Faut-il alors espérer des prêts immobiliers plus faciles ? Pas complètement, car les banques devraient rester prudentes. Ces derniers mois, elles ont augmenté le niveau de l’apport personnel : 10% du projet, en plus des frais.

Les banques vont également regarder scrupuleusement le « reste à vivre » des emprunteurs (la somme restant sur le compte après paiement des mensualités). Avant la crise, elles demandaient 700€ de reste à vivre pour une personne seule et 1200€ pour un couple ; ce sera désormais 850€ et 1500€, plus 300€ par enfant à charge. Ces recommandations du HCSF seront contraignantes juridiquement à partir de l’été prochain, ce qui n’était pas le cas jusqu’alors.

 

Votre demande a bien été envoyée

Un conseiller Cerfrance reviendra vers vous sous 24h.

Poursuivre ma navigation
Trouver mon agence

Demande de devis

3 minutes
1/12 Quelle est votre situation ?
2/12 Quel est votre secteur d’activité ?
3/12 Combien de salariés employez-vous ?
4/12 Quel est votre chiffre d’affaires (réalisé ou prévisionnel) ?
5/12 Quel est votre besoin ?
6/12 Votre prénom
7/12 Votre nom
8/12 Votre code postal
9/12 Votre commune
10/12 Votre email
11/12 Votre numéro de téléphone
12/12 A quels horaires êtes-vous joignable ?
Plusieurs choix possibles