Quel est le formalisme de cette donation de somme d'argent et quelles sont les obligations fiscales en la matière, lorsqu’un parent souhaite aider financièrement un enfant en lui donnant des liquidités ?

Acte notarié ou don manuel ? l’acte notarié n’est pas indispensable dans ce cas. La remise d’une somme d’argent (par virement ou chèque principalement) suffit.

Faut-il le déclarer impôts ? sauf s’il s’agit d’un présent d’usage (somme versée pour un anniversaire par exemple), ce don doit être déclarée sur l’imprimé Cerfa 2735, par la personne qui reçoit le don

https://www.impots.gouv.fr/portail/formulaire/2735/declaration-de-dons-manuels-et-de-sommes-dargent

La donation de somme d'argent sera exonérée d'impôt dans une certaine limite.

Chaque parent peut donner à chacun de ses enfants :

  • Une somme d’argent de 31 865 € tous les 15 ans sans droit de succession.
  • Des biens quels qu’ils soient (argent, immeuble…) pour une valeur de
    100 000 € tous les 15 ans sans droit de succession. (article 757 CGI)

Dangereuse simplicité du don manuel. Attention toutefois au risque de créer une profonde inégalité entre les enfants lors de la succession. En effet le don manuel est une donation simple rapportable à la succession du donateur.

Selon les montants donnés, il peut être préférable de recourir à son notaire, pour établir un acte de donation partage, ou d’en référer à son conseiller patrimonial.

EN CE MOMENT

Votre demande a bien été envoyée

Un conseiller Cerfrance reviendra vers vous sous 24h.

Poursuivre ma navigation
Trouver mon agence

Demande de devis

3 minutes
1/11 Quelle est votre situation ?
2/11 Quel est votre secteur d’activité ?
3/11 Combien de salariés employez-vous ?
4/11 Quel est votre chiffre d’affaires (réalisé ou prévisionnel) ?
5/11 Quel est votre besoin ?
6/11 Votre prénom
7/11 Votre nom
8/11 Votre code postal
9/11 Votre email
10/11 Votre numéro de téléphone
11/11 A quels horaires êtes-vous joignable ?
Plusieurs choix possibles