Lorsque vous faites un don à une association, vous avez le droit à une réduction d’impôt sur le revenu. Tour d’horizon des règles applicables.

Les dons aux associations donnent droit à une réduction d’impôt sur le revenu s’élevant à 66% ou 75% des sommes versées.

Les organismes bénéficiaires qui donnent droit à cet avantage fiscal sont très divers. Il en est ainsi :

  • Des œuvres ou organismes d'intérêt général présentant un caractère philanthropique, éducatif, scientifique, social, humanitaire, sportif, familial, culturel
  • Des œuvres ou organismes d'intérêt général participant à la valorisation du patrimoine artistique, à la défense de l'environnement naturel ou à la diffusion de la culture, de la langue et des connaissances scientifiques françaises
  • Des associations ou fondations reconnues d'utilité publique
  • De la fondation du patrimoine ou autres fondations ou associations agréées, en vue de la restauration de monuments historiques privés
  • Des associations de financement électoral au profit d'un parti ou groupement politique et d'un ou plusieurs candidats etc…

Le montant de la réduction d’impôt dépend à la fois des caractéristiques de l’organisme bénéficiaire et du montant du don :

  • Dons à des organismes d'aide aux personnes en difficulté fournissant gratuitement des repas, des soins ou favorisant le logement : le montant de la réduction d’impôt est de 75% du montant du don, dans la limite de 537€ de dons. Au-delà de ce montant, la réduction d’impôt est de 66% du montant du don, dans la limite de 20% du revenu imposable.
  • Dons à des organismes d’intérêt général ou reconnu d’utilité publique : le montant de la réduction d’impôt est de 66% du montant du don, dans la limite de 20% du revenu imposable.

Si le montant des dons que vous effectuez au titre d’une année dépasse 20% de votre revenu imposable, l’excédent n’est pas perdu : il est reporté sur les déclarations des 5 années suivantes, et vous bénéficierez donc d’une réduction d’impôt au titre des années à venir.


EN CE MOMENT