Les véhicules deux roues sont exclus du droit à récupération de la TVA y compris si le véhicule sert à l’exercice d’une activité professionnelle telle qu’un service de livraison, peu importe que le véhicule soit spécifiquement équipé.