De nombreux étudiants travaillent l'été pour financer leurs études. Ils bénéficient d'une exonération partielle d'impôt sur le revenu : petit rappel des règles applicables

Les revenus perçus par les étudiants au cours d'un job d'été ou d'un stage sont en principe soumis à l'impôt sur le revenu. Cependant, ils bénéficient de mesures d'exonération leur permettant de ne déclarer qu'une partie des revenus perçus.

Les jobs d'été

Les salaires perçus par les étudiants âgés de moins de 26 ans au 1er janvier 2017 et qui ont travaillé au cours de l'année scolaire ou lors des congés d'été sont exonérés d'impôt à hauteur de 3 SMIC mensuels, soit 4.441€. Seule la fraction des salaires dépassant cette limite doit être soumise à l'impôt.

Attention, cette exonération ne s'applique pas automatiquement : il faut changer le montant de salaires prérempli dans la déclaration de revenus, en en déduisant 4.441€, si l'on veut en profiter.

Les stages

Tous comme les salaires, les indemnités de stage perçues par un étudiant sont en principe imposables. Cependant, il existe là encore une exonération, égale à 12 SMIC mensuels, soit 17.763€. Au delà de ce montant, les sommes doivent être déclarées.

EN CE MOMENT

  • Webinars

    Bien utiliser les réseaux sociaux

    Que peuvent apporter les réseaux sociaux à mon entreprise ? Comment me faire connaître et développer ma clientèle grâce à ces nouveaux outils ?

  • Transport Aérien- Les passagers mieux protégés- 5 ans pour agir !
    En cas d’annulation de vol ou de retard à l’arrivée supérieur à 3 heures, les passagers peuvent prétendre à une indemnité forfaitaire de 250 à 600 €. Ce dédommagement prévu par un règlement européen (n°261/2004) a été renforcé par plusieurs décisions de justice :   Un arrêt de la cour de cassation a fixé le délai pour agir pour...
    En savoir plus
  • Don de somme d’argent à des neveux
    Une personne célibataire, sans enfant, et bientôt âgée de 80 ans, souhaite réaliser un don de 20 000 € à chacun de ses deux neveux. Les neveux sont mineurs C’est le dispositif général de l’article 757 du code général des impôts qui s’applique : il en coutera 6 618 € de droits de mutation pour chaque opération (taxation à 55 % après un abattement de 7 967...
    En savoir plus
  • Couples séparés- Les frais non compris dans la pension alimentaire
    Le code civil a fixé les grands principes en la matière. Les modalités sont fixées à défaut d’accord entre les parties, par le juge. Néanmoins certaines dépenses ne rentrent dans la pension versée chaque mois. Ce qui rentre dans la pension alimentaire : La pension alimentaire inclut tous les frais de la vie courante et pas seulement les dépenses alimentaires. Les frais non compris dans la pension alimentaire : De...
    En savoir plus