Paru dans Informations Entreprise N°179 Juillet/ Août / Septembre 2021

Entre proximité et conseils éprouvés, le modèle associatif de l’expertise comptable concentre un nombre toujours plus important d’adhérents. Une approche mutualiste, reposant sur le concept de réseau, que nous détaillent aujourd’hui Hervé Demalle, Jean-Luc Serrand et Fabienne Cornet, respectivement Président du Réseau Cerfrance, Directeur Général de Cerfrance Brocéliande et Expert-comptable au sein de Cerfrance Cantal.

  • Informations Entreprise : Monsieur Demalle, quel regard portez-vous sur le marché de l’expertise comptable ? 

Hervé Demalle : Notre marché est en pleine transformation. Mutation technologique, marketing, commerciale, service client, modes d’exercice professionnel… Les professionnels doivent se remettre en question sur quasiment tous les points qui composent notre secteur, et ce afin d'accompagner les changements profonds que sous-entend notre époque. Plus précisément, l’enjeu de la numérisation apparait bien évidemment comme le sujet incontournable, que ce soit au niveau des entreprises clientes où des AGC du Réseau Cerfrance. Cela induit donc également une transformation des organisations ainsi qu’une évolution des tâches et des métiers ; en plus de l’optimisation de la data, qui doit aujourd’hui être mieux utilisée et exploitée.

 

  • I.E : Cerfrance se présente comme un réseau mutualiste. Qu'en est-il en pratique ?

Hervé Demalle :  Il faut tout d’abord comprendre qu’un réseau mutualiste repose sur le modèle associatif. Ici, nous ne parlons donc pas de clients mais d'adhérents ; des souscripteurs qui, en cotisant à l’AGC (Associations de Gestion et de Comptabilité), vont pouvoir participer aux assemblées générales afin de prendre part aux décisions… ma position actuelle de Président du Réseau Cerfrance en est par exemple une des résultantes, puisque j’ai moi-même été élu par le conseil d’administration, les adhérents donc, afin de les représenter. Dans ce sens, le modèle associatif s’affranchit totalement des actionnaires extérieurs. Le but ? offrir une véritable indépendance aux membres du réseau. À cela s’ajoute également une politique de territoire forte et assumée. Dans le cas du réseau Cerfrance, notre volonté est de participer activement au développement économique des régions dans lesquelles nous proposons notre expertise. D’ailleurs, cette approche « experte » est également un autre argument différenciant à faire valoir lorsque l’on parle du monde associatif ; en effet, en tant que réseau constitué de professionnels de divers horizons, nous profitons d’une approche pluridisciplinaire capable de couvrir plusieurs secteurs d’activité.

 

Hervé Demalle, Président Cerfrance

  • I.E :  À travers ces explications, nous comprenons que la proximité apparait comme le socle de votre proposition ?

Hervé Demalle : Pour comprendre Cerfrance, il faut avant tout s’intéresser à son histoire. Lors de sa création dans les années 50, le réseau prenait la forme d’un centre de gestion agricole. Ces centres se sont ensuite regroupés en CER (Centres D’Économies Rurale) avant de finalement se fédérer au sein d’un conseil national.

Aujourd’hui, ce réseau évolue ainsi sous la marque Cerfrance. C’est à travers cet historique que l’on peut prendre toute la mesure de la proximité proposée par notre organisation. L’évolution organique qui caractérise notre réseau nous a permis dès le départ d’accompagner pas à pas nos adhérents. Et tandis que notre focus se posait alors principalement sur le secteur de l’agriculture, cette proximité native nous a permis petit à petit d’adresser de nouveaux besoins ; artisans, commerçants, mais aussi TPE, professions libérales…

Et si cette proximité fait partie de notre ADN, toute notre organisation a également été articulée dans ce sens. Au niveau de notre maillage territorial, nous nous reposons par exemple sur plus de 700 agences disséminées de part et d’autre du territoire. De cette manière, chaque adhérent se trouve à moins de 30km d’un point Cerfrance (sans compter les quelques 57 AGC réparties entre l’hexagone et les DOM TOM !). Au niveau de nos 13 000 collaborateurs également, nous avons mis en place des processus de formation sans commune mesure afin d’accroitre notre capacité d’accompagnement.

 

  • I.E : Ce positionnement sous-entend-il de nouveaux projets ?

Hervé Demalle : En effet, après plusieurs mois de consultation et de co-construction avec ses différentes parties prenantes, le Réseau Cerfrance va présenter au deuxième semestre sa « Raison d’Etre », une manière de communiquer sur notre savoir-faire et notre manière d’aborder le métier d’expert-comptable. Nous souhaitons ainsi intensifier notre positionnement sur l’accompagnement des entreprises agricoles, dans la conduite du changement de leur système d’exploitation. Parallèlement, il sera aussi question de développer la notoriété et la visibilité de la marque Cerfrance auprès des artisans et commerçants des filières coiffure & beauté et BTP.

 

Jean-Luc Serrand, Directeur Général Cerfrance Brocéliande

  • I.E : Monsieur Serrand, comment cette notion de proximité s’illustre-t-elle au sein de votre Cerfrance ?

Jean-Luc Serrand : Cerfrance Brocéliande, c’est avant tout 750 collaborateurs accompagnants 14000 adhérents sur 2 départements. Une structure importante, qui nécessite une approche adaptée. Pour ne parler que de ce Cerfrance, nous avons par exemple créé notre propre cursus, en partenariat avec une grande école rennaise. Ici, nous formons nos propres comptables agricoles, nos propres conseillers économiques dédiés aux agriculteurs, aux artisans et aux commerçants… une approche sans concession qui est à la base de cette proximité, mais aussi de notre développement et de notre croissance.

 

 

 

Fabienne Cornet, Expert comptable - Adjointe Directeur Général - Responsable Qualité Déontologie Cerfrance Cantal

  • I.E : Madame Cornet, au-delà de l’expertise comptable, il est donc également question de conseil et d’accompagnement ?

Fabienne Cornet : Tout à fait, et c’est d’ailleurs dans cette logique que le Réseau Cerfrance souhaite apporter des réponses spécifiques, en fonction des besoins. Expertise comptable, juridique et fiscal, social et paie… aussi conseil d’entreprise, management, RH et environnement. Les demandes évoluent de telle sorte que nous nous positionnons désormais comme un véritable partenaire, spécialiste du temps long, capable de s’adapter et de répondre aux nombreuses exigences à travers un réseau national constitué d’experts pluridisciplinaires. Dans ce sens, la gestion de patrimoine apparait également comme un sujet à part entière.

Nos adhérents, via le suivi personnalisé que nous proposons au niveau de leurs entreprises, souhaitent désormais aussi profiter de notre expertise au niveau de leur vie personnelle. Dans ce sens, nous leur permettons de tirer le meilleur de leur capital, et ce via une équipe totalement dédiée.

 

  • I.E : Comment cet accompagnement a-t-il été maintenu au moment de la crise du Covid-19 ?

Jean-Luc Serrand : Depuis deux ans déjà, Cerfrance Brocéliande a fait le choix d’installer chez tous ses adhérents des bureaux digitaux afin d’accompagner la rupture des métiers de la comptabilité qui se profile. Nous souhaitions dès le départ les préparer à ce grand changement que nous avions anticipé. De ce fait, notre organisation était d’ores et déjà armée pour affronter les mutations amplifiées la crise sanitaire. Mais notre objectif est d’aller encore plus loin, d’apporter une véritable valeur ajoutée à ce nouveau flux informatique. Pour ce faire, nous accompagnons donc tous nos adhérents, de l’installation des plateformes digitales jusqu’à leur prise en main, en passant bien évidemment par la case formation…

 

© Alfred CrombackChiffres clés Réseau Cerfrance 

 

  • 57 AGC
  • 13 000 collaborateurs
  • 320 000 clients
  • 700 agences
  • 1 Conseil National
  • 845 millions d’euros de chiffre d’affaires

EN CE MOMENT

Votre demande a bien été envoyée

Un conseiller Cerfrance reviendra vers vous sous 24h.

Poursuivre ma navigation
Trouver mon agence

Demande de devis

3 minutes
1/12 Quelle est votre situation ?
2/12 Quel est votre secteur d’activité ?
3/12 Combien de salariés employez-vous ?
4/12 Quel est votre chiffre d’affaires (réalisé ou prévisionnel) ?
5/12 Quel est votre besoin ?
6/12 Votre prénom
7/12 Votre nom
8/12 Votre code postal
9/12 Votre commune
10/12 Votre email
11/12 Votre numéro de téléphone
12/12 A quels horaires êtes-vous joignable ?
Plusieurs choix possibles