Dividendes et prélèvement à la source :  faut-il réaliser une distribution avant la fin de l’année 2018 ?

Avec le prélèvement à la source au 1er janvier 2019, l’année 2018 est une année transitoire en matière d’imposition. Faut-il alors réaliser une distribution en 2018 ?

 

Etes-vous concernés ?

Seuls les associés de sociétés soumises à l’impôt sur les sociétés sont concernés. De plus, les sociétés doivent avoir des sommes distribuables c’est-à-dire soit du résultat, des reports à nouveaux ou des réserves et que la trésorerie de la société suive.

 

Quels sont les critères à prendre en compte ?

 Le crédit d’impôt de modernisation du recouvrement (CIMR)

Instauré afin d’éviter un double prélèvement en 2019 (à la fois sur les revenus 2018 et sur les revenus 2019), ce crédit d’impôt permettra de compenser l’imposition généré par les revenus 2018. Mais attention, tous les revenus ne sont pas concernés !

 Deux types de revenus en sont exclus : 
• Les revenus exclus du champ d’application du prélèvement à la source
• Les revenus qualifiés d’exceptionnels par application d’une méthode dite de comparaison.

Dans la situation qui nous intéresse, les dividendes sont exclus du champ d’application du prélèvement à la source. Ainsi, en soit, l’imposition générée par les dividendes ne sera pas compensée par le CIMR.
Toutefois, par la mécanique de calcul de ce crédit d’impôt, il permet indirectement de compenser l’imposition générée par les autres revenus.

Le prélèvement forfaitaire unique (PFU)

Instauré depuis le 1er janvier 2018, il s’applique notamment à l’imposition des dividendes avec un taux forfaitaire unique de 30 % dont 12,8 % au titre de l’impôt et 17,2 % au titre des prélèvements sociaux. Il est toutefois possible d’opter au barème progressif de l’impôt. Dans ce cas, sur option annuelle, irrévocable et globale, les dividendes, après application d’un abattement de 40 %, seront soumis au barème progressif de l’impôt.

 

Quels arbitrages en 2018 ?

Un choix est à réaliser en fonction de ces deux paramètres : soumettre les dividendes au prélèvement forfaitaire unique ou opter au barème progressif de l’impôt, sachant que cette option permet d’aller rechercher indirectement le CIMR.
Ainsi, par cet effet, quand bien même vous pourriez pensez que le PFU semble le plus adapté pour vous, l’option au barème progressif peut s’avérer plus avantageuse. 
C’est un effet “one shot” qu’il ne sera pas possible d’aller rechercher en 2019, d’où l’importance d’anticiper !


Contactez-nous

Pour vous accompagner dans votre réflexion, vous pouvez prendre rendez-vous avec un fiscaliste Cerfrance Finistère.

droitfiscalpatrimoine@29.cerfrance.fr



EN CE MOMENT

  • Livre blanc Cerfrance : Le marketing digital pour les petites entreprises
    Le Réseau Cerfrance est l’acteur référent du conseil d’entreprise et de l’expertise comptable pour les TPE/PME. Depuis plus de 60 ans, nous mettons les compétences pluridisciplinaires de nos 13 000 collaborateurs au service de la réussite de nos 320 000 clients-adhérents. A l’ère du digital, nous proposons aux chefs de petites entreprises un Livre blanc sur le marketing digital comprenant des conseils aiguisés...
    En savoir plus
  • AUGMENTATION DU SMIC en vue au 1er octobre
    En savoir plus
  • PARENTS ELEVES ET COVID
    Le parent d’un enfant déclaré COVID bénéficie des indemnités journalières dérogatoires, sans délai de carence, avec un complément employeur, et ce qu’il soit vacciné ou non.
    En savoir plus
  • AIDES AUX CONTRATS APPRENTISSAGE
    Le Premier ministre a annoncé, lors de son discours devant le Conseil national de l'industrie, que « les aides de France Relance à l’apprentissage seront prolongées de 6 mois supplémentaires jusqu’au 30 juin 2022. »
    En savoir plus

Votre demande a bien été envoyée

Un conseiller Cerfrance reviendra vers vous sous 24h.

Poursuivre ma navigation
Trouver mon agence

Demande de devis

3 minutes
1/12 Quelle est votre situation ?
2/12 Quel est votre secteur d’activité ?
3/12 Combien de salariés employez-vous ?
4/12 Quel est votre chiffre d’affaires (réalisé ou prévisionnel) ?
5/12 Quel est votre besoin ?
6/12 Votre prénom
7/12 Votre nom
8/12 Votre code postal
9/12 Votre commune
10/12 Votre email
11/12 Votre numéro de téléphone
12/12 A quels horaires êtes-vous joignable ?
Plusieurs choix possibles