Le contexte laitier demeure tendu : En ce début d'année, les exploitants doivent s'adapter aux cours des produits laitiers qui évoluent de manière contrastée et la baisse de la consommation des produits laitiers fragilise la négociation avec les centrales d'achat.