La récolte 2017 de vin en Europe a été la plus basse depuis l’après-guerre. La France tire son épingle du jeu car elle dispose d’un stock important permettant de satisfaire les marchés. Des contrats pluri-annuels gagnant-gagnant vont être déployés en France, entre négociants et coopératives. Points de vigilance : l’export. Attention aux prix trop élevés. Les pays de l’hémisphère sud représentent une concurrence importante.