De l’agriculture à l’élevage

Lorsque Grégoire reprend une partie de l’exploitation familiale en 2005, il est conscient que le niveau d’aides publiques dont il bénéficie n’a pas un caractère pérenne : il doit trouver les moyens d’accroître la valeur ajoutée pour s’y préparer. Pourtant plus agriculteur qu’éleveur, il développe un projet sur l’atelier vache allaitante. Pari gagné !

Notre newsletter

Suivez nos actualités et bien plus, en vous abonnant à notre newsletter.

Type de newsletter*

Êtes-vous client Cerfrance ?*