Pour le calcul de l'impôt sur les revenus  vous pouvez déduire de votre salaire net imposable un abattement forfaitaire de 10% au titre des frais professionnels. Ce forfait peut être remplacé par la déduction de vos frais « réels » supportés au titre du trajet domicile-travail et des repas.

L’option : la déduction de vos frais réels

Les frais de trajet domicile – travail

Il est possible de déduire vos frais de trajet supportés pour se rendre sur votre lieu de travail. Dans ce cas, vous devez pouvoir justifier de la distance, de la puissance du véhicule utilisé et du nombre de jours travaillés.

Vos frais sont évalués :

  • soit à partir de vos factures ;
  • soit sur la base du barème kilométrique établi chaque année par l’administration fiscale.

Lorsque la distance séparant votre domicile de votre lieu de travail dépasse 40 kms, uniquement pour convenances personnelles, vous pouvez déduire les frais de transport dans la limite des 40 premiers kms.

Un seul aller-retour quotidien est autorisé sauf circonstances particulières liées à l’exercice de l’activité professionnelle (ex : personnel médical…).

En cas d’utilisation de deux voitures sur l’année ; le calcul est fait séparément pour chaque voiture.

Le barème comprend la dépréciation du véhicule, les frais de réparations et d’entretien, les dépenses de pneumatiques, la consommation de carburant et l’assurance.

Les frais de garage, parking ou parcmètre peuvent être ajoutés aux frais évalués avec le barème ainsi qu’une part de  vos intérêts d’emprunt.


CV De 0 à 5 000 kms de 5 001 à 20 000 kms plus de 20 000 kms
3 0,410 x km (0,245 x km) + 824 0,286 x km
4 0,493 x km (0,277 x km) + 1082 0,332 x km
5 0,543 x km (0,305 x km) + 1 188 0,364 x km
6 0,568 x km (0,320 x km) + 1 244 0,382 x km
plus de 7 0,595 x km (0,337 x lm) + 1 288 0,401 x km

 


Les frais supplémentaires de repas

En raison de vos horaires ou de votre éloignement, vous pouvez tenir compte de la dépense supplémentaire supportée par rapport au coût d’un repas à domicile. Il s’agit du montant payé (réel et justifié) diminué de la valeur forfaitaire du repas pris à domicile, évalué forfaitairement pour 2017 à 4,75 €.

Si vous ne pouvez pas justifier le coût des repas, il est admis d’évaluer le coût supplémentaire au barème forfaitaire, soit 4,75 € pour 2017.

NB : La part des tickets restaurant financée par l’employeur doit être déduite de ces frais.


Exemple

Pour un salarié supportant réellement des frais de repas de 14 €, la charge à retenir par repas est de 14 € – 4,80 € = 9,25 €.


L’application forfaitaire ne vous dispense pas (en cas de demande de l’administration) de faire la preuve par tous moyens que vous supportez effectivement des frais supplémentaires. Vous devez prouver en outre :

  • qu’il n’existe pas de cantine d’entreprise (attestation de votre employeur) ;
  • que la durée de la pause ne vous permet pas de rejoindre votre domicile.

Besoin d’aide pour déclarer vos revenus ?

Votre situation personnelle a évolué (mariage, divorce, naissance…), votre patrimoine se développe (acquisition de titres ou actions, d’un bien immobilier…) et vous êtes confronté à une plus grande complexité de votre déclaration de revenus ? Les experts Cerfrance peuvent vous accompagner.

>>  Estimez dès maintenant et gratuitement la valeur de notre accompagnement


Autres frais

Suivant la profession pouvez déduire d’autres frais : frais de vêtements, frais de formation, matériels professionnels…


Pour vous